Tout savoir sur la VMC simple flux hygroréglable basse consommation

La perte thermique par les toits est l’une des causes de la surconsommation d’énergie dans un habitat. Selon l’ANAH, près de 10 % des revenus des ménages sont affectés dans le paiement de leur facture d’électricité. L’installation d’un système de ventilation à simple flux est une solution efficace pour réduire les ponts thermiques. Comment alors choisir un VMC simple flux ? Quel budget prévoir pour son installation ?

Recevez des devis gratuits d’installation de VMC

Qu’est-ce qu’une VMC simple flux hygroréglable ?

La VMC est le diminutif de « ventilation mécanique contrôlée ». Ce système permet de renouveler l’air vicié dans l’habitation. L’équipement est catégorisé « VMC hygroréglable » lorsque le débit d’extraction d’air varie en fonction du taux d’humidité dans l’habitat.

Qu’il soit en simple flux ou en double flux, la VMC hygroréglable permet de réguler le débit d’air en fonction du degré d’hydrométrie (taux d’humidité) dans une maison.

Munie d’un système de détection d’humidité, la bouche d’aération extrait l’air vicié à l’intérieur des pièces telles que la salle de bain, la cuisine ou les toilettes. Le mécanisme d’aspiration d’air s’arrête lorsque l’air devient plus sec.

Pour assurer ses fonctions, la VMC simple flux hygroréglable est composée des éléments suivant :

  • Des gaines reliées aux bouches d’extraction d’air,
  • Un moteur équipé d’un ventilateur intégré,
  • Des bouches d’extraction qui permettent d’évacuer l’air vicié.
  • Des grilles d’entrées d’air qui ont pour rôle de renouveler l’air ambiant dans l’habitation.

Obtenez vos devis gratuits d’installation de VMC

Les types de VMC simple flux

Vous devez savoir qu’il existe deux catégories de VMC simple flux hygroréglable sur le marché. Le choix d’une VMC simple flux hygroréglable va dépendre de vos attentes, mais aussi de la configuration de votre habitat.

La VMC simple flux hygroréglable de type A

Ce système de ventilation est doté de bouches d’extraction hygroréglables. En d’autres termes, il permet de réguler l’aspiration de l’air en fonction du taux d’humidité à l’intérieur des pièces.

En revanche, l’entrée d’air reste standard. Plus précisément, l’équipement insuffle un volume d’air constant, quelles que soient les conditions de l’air intérieur.

La VMC hydro de type A est principalement utilisée dans les immeubles collectifs. Son installation est préconisée dans un bâtiment équipé d’un système de chauffage qui favorise l’assèchement de l’air.

La VMC simple flux hygroréglable basse consommation (type B)

Contrairement à la VMC simple flux hygroréglable de type A, la VMC simple flux de type B dispose d’une entrée d’air hygroréglable.

Grâce aux capteurs d’humidité, il est d’une grande efficacité pour pallier les ponts thermiques. Plus concrètement, le débit de ventilation et l’extraction de l’air s’ajustent en fonction du taux d’humidité dans l’habitation.

Ce système est plus performant, car il permet de lutter contre la perte de chaleur grâce au renouvellement de l’air.

Devis 100 % gratuit : devis d’installation de VMC

Pourquoi opter pour une VMC simple flux hygroréglable ?

L’installation d’une VMC simple flux hygroréglable est à privilégier si vous avez un budget restreint. En effet, outre son faible coût, ce système présente aussi d’autres atouts non négligeables.

Une meilleure qualité d’air

La pose d’une VMC simple flux est idéale pour améliorer la qualité d’air dans un habitat. Ce système de ventilation permet :

  • D’éliminer les polluants tels que le monoxyde de carbone,
  • De réduire les risques d’exposition aux maladies respiratoires,
  • De se débarrasser des moisissures dans les pièces humides.

Une baisse de consommation énergétique

La VMC simple flux permet d’évacuer l’air humide dans une maison. Ce qui vous permettra de réaliser une économie de chauffage.

Pour bénéficier d’une isolation thermique efficace, les professionnels conseillent l’installation d’une VMC simple flux hygroréglable de type B. Connu sous l’appellation de « microwatt » ou « basse consommation », cet équipement permet d’économiser jusqu’à 30 € par an au minimum.

Une facilité d’entretien

L’entretien régulier d’une VMC simple flux hygroréglable ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. Vous n’aurez qu’à dépoussiérer les entrées d’air et les bouches d’évacuation avec un chiffon.

En revanche, la prise en charge d’un spécialiste s’impose pour la vérification de l’état du moteur de votre équipement. En souscrivant un contrat d’entretien, un professionnel réalisera l’entretien périodique de votre système de ventilation tous les 5 ans.

Comparez plusieurs devis d’installation de VMC

Quel est le coût d’une VMC simple flux hygroréglable ?

Poser une VMC simple flux hygroréglable est un investissement rentable à long terme. Généralement, le prix d’une VMC simple flux se situe entre 150 € et 450 €. À cela s’ajoute le coût d’installation de l’équipement. Ci-après un aperçu du coût estimatif d’une VMC simple flux hygroréglable.

Le prix d’une VMC simple flux hygroréglable

Le prix d’achat d’une VMC simple flux dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • La marque,
  • Le modèle.

Pour s’équiper d’une VMC simple flux hygroréglable de type A, comptez entre 150 € à 250 €. Le coût du matériel peut aller jusqu’à 450 € si vous opter pour une VMC simple flux basse consommation (type B).

Le tarif de pose d’une VMC simple flux

Même si l’installation d’une VMC est une tâche accessible à tous, il est important de passer par un professionnel qualifié RGE pour bénéficier d’une prise en charge de qualité. Cette démarche vous permettra aussi de profiter des aides étatiques telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou encore l’éco-PTZ.

Le coût de pose d’une VMC simple flux va dépendre de l’étendue de travaux. Pour limiter vos dépenses, il est conseillé d’opter pour ce type d’installation lors de la construction d’une maison individuelle ou d’un appartement. Vous éviterez ainsi de payer des frais en sus pour l’aménagement de votre intérieur :

  • Dans le neuf, le coût d’installation d’une VMC simple flux oscille entre 500 € à 700 € (fourniture et pose).
  • Quant à la rénovation, le prix varie entre 1 200 € à 1 400 €.

Sachez que la taille du logement et le nombre d’entrée d’air peuvent faire grimper le coût total de votre facture. Pour ce qui est de la main-d’œuvre, prévoyez en moyenne un budget de 40 € à 60 € par heure pour la pose d’une VMC simple flux hygroréglable.

S’équiper d’une VMC double flux est un investissement lourd. Mais l’installation d’une VMC simple flux hygroréglable est une alternative pour améliorer l’efficacité énergétique d’une maison.