pont thermique

Le pont thermique est l’un des plus grands ennemis des spécialistes de l’isolation. Si votre maison est correctement isolée, mais que vous avez l’impression que l’isolation souffre encore de certains défauts, il reste peut-être des ponts thermiques à combler. L’isolation.fr vous en dit plus sur ce phénomène et vous aide à y remédier.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Le pont thermique est un défaut dans l’isolation d’une maison. S’il passe relativement aperçu dans une maison mal isolée, sa présence peut vraiment faire la différence dans une maison qui bénéficie d’une isolation de qualité.

Et pour cause, le pont thermique est une porte ouverte à l’air extérieur, qui peut donc avoir son influence sur votre déperdition d’énergie.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour la réalisation de vos travaux d’isolation)

Définition

Le pont thermique est tout simplement un défaut manifeste dans l’isolation d’une maison. On le trouve très souvent dans la jonction entre un mur isolé et une paroi non isolée.

Des ponts thermiques peuvent également apparaître à cause d’un isolant abîmé. Pour exemple, une infiltration d’eau dans la toiture peut humidifier votre panneau isolant de toiture et créer une faille dans l’isolation.

L’impact d’un pont thermique

Si votre maison n’a pas reçu de travaux d’isolation nécessaires pour son confort (toiture, façade, murs, etc.), les ponts thermiques n’auront pas un impact très important sur votre isolation. En règle générale, ils représentent moins de 5 % des déperditions énergétiques dans une maison mal isolée.

En revanche, leur impact est nettement plus grand dans une maison « parfaitement » isolée. Si l’isolation de votre habitation est primordiale pour vous, il est bon de repérer les différents ponts thermiques.

En effet, l’ensemble des ponts thermiques peut représenter jusqu’à 20 % des déperditions énergétiques dans une maison correctement isolée. Ces défauts d’isolation sont donc le dernier point à traiter pour isoler parfaitement un bâtiment.

À savoir : pour réussir à isoler correctement une maison ancienne, découvrez les parties de la maison à isoler en priorité dans notre pense-bête dédié à ce sujet.

Comment le repérer ?

Le pont thermique est parfois difficile à déceler, car souvent invisible à l’œil nu. Si votre maison est bien isolée, mais qu’une pièce vous semble plus froide ou plus difficile à chauffer que les autres, vous souffrez peut-être de ce problème.

Différents signes peuvent vous permettre de repérer un pont thermique :

  • De la condensation se forme près du pont thermique, et peut entraîner des moisissures.
  • Vous sentez un courant d’air à proximité du défaut d’isolation.
  • Le mur est plus froid dans une certaine zone, signe évident de problème d’isolation.

Il peut alors être utile de traiter la zone, si possible.

Des professionnels locaux chiffrent gratuitement vos travaux d’isolation >>

Les principales zones de ponts thermiques

Il faut savoir que les ponts thermiques apparaissent le plus souvent au niveau des jonctions de l’isolation :

  • Entre un plancher isolé et un mur de façade.
  • Entre la toiture et le mur de façade.
  • Au niveau des portes et fenêtres.

Naturellement, le pont thermique est toujours présent au niveau de la façade ou de la toiture, là où la maison est en contact avec l’extérieur.

Il est fréquent que ce problème soit dû à une mauvaise jonction entre deux couches d’isolant.

Les fenêtres anciennes souffrent également de boiseries mal isolées, qui forment donc un pont thermique. Isoler correctement une fenêtre ou changer ses fenêtres est la solution recommandée pour ce type de pont thermique.

Quand et comment mettre fin à un pont thermique ?

L’absence totale de déperdition thermique est une utopie en isolation. Il est de toute manière essentiel que l’air se renouvelle de manière régulière.

En conséquence, les ponts thermiques ne sont pas toujours des points à traiter. C’est en particulier vrai si votre maison souffre de plus graves problèmes d’isolation (toiture ou façade par exemple).

Il est important de combler un pont thermique dans les circonstances suivantes :

  • S’il s’agit du dernier défaut d’isolation de la maison.
  • Si le pont thermique entraîne des problèmes d’humidité et des moisissures.
  • Si le pont thermique est facile à combler.

Un problème d’isolation au niveau des fenêtres est généralement facile à régler : il vous suffit de changer les fenêtres. Optez pour du double ou tripe vitrage, en vérifiant que le châssis est parfaitement isolé.

Si le défaut se trouve entre le plancher et le mur, ou encore à l’intérieur du mur, il est souvent impossible de remédier à ce type de pont thermique. Cela exigerait en effet de refaire toute l’isolation, ce qui coûterait extrêmement cher… le tout pour un effet assez limité. Nous vous déconseillons donc ce type de travaux.

Si les ponts thermiques de façade représentent un réel problème, la solution la plus efficace, mais aussi la plus radicale est d’opter pour l’isolation de la maison par l’extérieur. Elle permet de mettre fin à tous les ponts thermiques d’une façade. Pour en savoir plus sur cette technique, continuez votre visite sur notre site !