Artisan posant parquet isolant

Si le parquet est un excellent revêtement de sol, il n’est pas pour autant un isolant naturel. Au moment de faire poser un parquet, il sera donc primordial de réfléchir à la pose d’un isolant sous parquet. En effet, l’isolation d’un parquet ne vous coûtera pas beaucoup plus cher que sa pose, et vous permettra d’isoler les sols facilement. Voyons ensemble quelle est la meilleure solution d’isolation de parquet !

.

.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Choisir son isolation de parquet

L’isolation sous-parquet est primordiale pour l’isolation acoustique d’une maison ou d’un appartement. Elle est notamment obligatoire dans les logements collectifs, où il faut être capable de limiter la propagation des bruits à 58 décibels maximum.

Plusieurs choix d’isolants sous-parquets seront disponibles, en fonction de vos besoins et de vos préférences. Le choix d’un isolant de parquet doit être déterminé par les facteurs suivants :

  • Le type de pose de parquet : toutes les poses de parquet n’admettront pas le même type d’isolants. Voir la partie suivante de notre article pour plus d’informations !
  • L’épaisseur de l’isolant sous-parquet : un isolant de parquet trop épais risquerait de vous déranger. Il faudra toujours opter pour un isolant dont l’épaisseur est compatible avec votre parquet. Notez qu’il existe des isolants minces, mais qui restent souvent moins efficaces que les solutions les plus classiques.
  • Les caractéristiques de l’isolant : il est important que votre isolant sous-parquet offre d’excellentes capacités phoniques. Une isolation thermique peut également être un plus très appréciable.
  • Le prix : renseignez-vous toujours sur le coût d’isolation d’un parquet. Parfois, c’est tout simplement le prix d’un isolant qui va vous guider dans votre choix. Beaucoup d’isolants ont en effet des caractéristiques très similaires.
  • La nature de l’isolant : si vous souhaitez un chantier plus écologique, vous éviterez les isolants de parquet synthétiques (type polystyrène), pour privilégier des solutions comme le liège ou les laines animales ou végétales.

Des professionnels de votre région vous chiffrent gratuitement vos travaux de parquet

Quel est le meilleur isolant de parquet ?

Comme toujours en isolation de maison, il existe de nombreuses solutions différentes pour isoler un parquet. Mais pour un résultat optimal, certains isolants de parquets sont meilleurs que d’autres. C’est avant tout le type de pose de parquet qui va conditionner le choix d’un isolant au dépit d’un autre.

Voici les meilleurs isolants sous parquet en fonction du type de pose :

Le meilleur isolant pour parquet pose collée

Opter pour un parquet pose collée sera un excellent choix. Si le coût de cette pose est légèrement supérieur, elle permet une grande tenue du parquet, et renforce ses qualités d’isolation acoustique.

Néanmoins, il faudra tout de même penser à la pose d’un isolant sous parquet en premier lieu. L’idéal pour ce type de pose est le liège. Il s’agit en effet d’un isolant acoustique très efficace, pour une parfaite isolation du sol.

Vous pouvez également utiliser une sous-couche universelle, qui est en réalité un mélange de liège et de caoutchouc.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour vos travaux d’isolation de parquet)

La meilleure isolation pour parquet pose flottante

L’isolation d’un parquet flottant sera plus complexe, car elle dépendra du sol sur lequel est posé votre parquet. Il faudra en effet opter pour un isolant de parquet capable de supporter les irrégularités fréquentes sous un parquet flottant.

En cas d’irrégularités du sol, on optera de préférence pour de l’isolène, un isolant sous parquet de type laine de verre, qui pourra s’adapter à un sol qui n’est pas parfaitement plane. Vous pouvez également utiliser de la mousse polyéthylène, qui va parfaitement se positionner entre l’ancien revêtement et le parquet flottant.

Si le sol sur lequel vous posez votre parquet flottant est plat, vous pouvez utiliser au choix du liège ou une sous-couche universelle, qui feront d’excellents isolants sous parquet.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de penser à la pose d’un film polyane sous la couche d’isolant de parquet, en particulier si le sol de votre pièce est exposé à l’humidité.

L’isolation d’un parquet en pose clouée

La pose clouée d’un parquet est de plus en plus rare. Il n’empêche qu’il est tout aussi important d’isoler un parquet cloué.

Une fois de plus, l’isolant sous-parquet idéal sera le liège. Vous pourrez également opter pour de la laine minérale ou encore du polystyrène expansé, qui offriront une isolation excellente du point de vue thermique et acoustique.

Suggestion d’isolants :

Isolant liege sous parquet laine de verre
Sous couche parquet liège Laine de verre
[button color= »red » link= »http://tidd.ly/6e998298″ size= »default » target= »_blank » rel= »noopener » block= »false »]Voir sur Castorama[/button] [button color= »red » link= »http://tidd.ly/a9c2f695″ size= »default » target= »_blank » rel= »noopener » block= »false »]Voir sur Castorama[/button]

Vidéo : Réaliser une isolation de sol par le dessus.