Isolation acoustique du plafond : comment la réussir ?

L’isolation acoustique du plafond est le meilleur moyen pour neutraliser les bruits de vos voisins qui portent atteinte à votre confort. Pour isoler phoniquement votre plafond, plusieurs alternatives s’offrent à vous. La laine minérale est la plus adaptée à l’isolation phonique du plafond d’un appartement. En effet, l’insonorisation du plafond passe par le choix d’un bon isolant ainsi que de la technique utilisée.

Plusieurs devis gratuits pour vos travaux d’isolation

Le principe de l’isolation acoustique de plafond

L’isolation acoustique consiste à empêcher la propagation des bruits et à vous préserver des bruits extérieurs. La solution pour optimiser l’isolation phonique d’un logement dépend de la nature de la maison, de la pièce à isoler et de son mode d’installation. Il est à noter que le règlement stipule l’atténuation du bruit extérieur à 30 dB au minimum dans les maisons neuves.

L’isolation phonique du plafond a pour but de limiter les bruits qui proviennent des étages du dessus en le couvrant de panneaux isolants. Évidemment, votre voisin devrait faire l’effort de poser un tapis sur son sol, une moquette ou une sous-couche de parquet par exemple. Cela dit, il est difficile de lui imposer ces travaux. Le meilleur moyen est donc d’isoler votre plafond.

Il existe de nombreuses variétés d’isolants pour réussir l’isolation acoustique du plafond de votre appartement. Tel est le cas pour les plaques de plâtre, les laines minérales et autres. Leur capacité d’isolation varie d’un isolant à un autre et le choix de l’isolant dépendra de la nature du bruit.

Obtenez gratuitement des devis pour vos travaux d’isolation

Quels isolants pour isoler phoniquement un plafond ?

Ainsi, vous avez le choix entre une variété de matériaux isolants pour insonoriser votre plafond.

Les plaques de mousse

Les plaques de mousse sont très utilisées pour limiter les nuisances sonores d’une habitation. De plus, elles sont les plus recommandées par les professionnels, car elles sont non seulement très légères, mais aussi faciles à manier. Elles ont l’avantage d’être faciles à poser. Il vous suffit de découper la plaque afin de bien ajuster sa dimension à la surface de votre plafond. Vous pouvez ensuite la coller au moyen d’une colle acrylique. Évitez néanmoins de choisir une colle trop agressive au risque d’abîmer le matériau.

Créer un faux plafond acoustique

Cette solution consiste à créer un faux plafond suspendu sur ossature métallique. Celui-ci est souvent fait à base de plaque de plâtre. Vous pouvez ainsi remplir l’espace vide d’un isolant fibreux sous forme de panneaux ou de rouleaux, installés jointivement sur l’ossature et qui fera office d’amortisseur. Cela dit, les bruits d’impact ne sont pas tout à fait éliminés, car la vibration est transmise aux suspentes et à l’ossature métallique. Dans ce cas, il est efficace associé à des suspentes antivibratiles.

Les laines minérales

Les isolants naturels comme la laine de verre et la laine de roche constituent aussi une solution efficace. Celles-ci présentent l’avantage de procurer une isolation thermique et phonique performante. De plus, elles peuvent être posées au plafond, à condition d’être ensuite recouvertes par un revêtement et offrent des performances phoniques exceptionnelles. Aussi, vous pouvez poser de la laine de verre semi-rigide entre et sous les solives en bois qui forment la structure du plancher.

100 % gratuit : devis pour vos travaux d’isolation

Les avantages d’une isolation acoustique du plafond réussi

Les avantages qui découlent d’une bonne isolation phonique du plafond sont nombreux. Tout d’abord, votre appartement retrouvera son confort optimal, car vous n’aurez plus à subir les nuisances sonores de votre voisin à l’étage. En outre, l’isolation acoustique de votre logement participe partiellement à l’optimisation de son isolation thermique, surtout si l’appartement en est dépourvu. Cela permet également de réduire votre consommation de chauffage.

Isoler acoustiquement votre plafond vous fait aussi bénéficier des aides financières et des avantages fiscaux de l’État. La seule condition est que l’isolation phonique garantit en même temps une bonne isolation thermique et les travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *