Quel budget pour un mortier isolant au sol ?

Le mortier isolant thermique est idéal pour une isolation de sol. En effet, le mortier isolant au sol garantit une performance thermique et un remplissage parfait de votre sol. Le mortier léger isolant fibre permet d’améliorer l’isolation thermique et l’affaiblissement acoustique de tous les revêtements de sol. Le mortier isolant au sol est généralement composé de liant hydraulique et de granulats d’isolants.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux d’isolation

Quels sont les avantages du mortier isolant au sol ?

Le mortier isolant au sol offre un bon nombre d’avantages en termes de performance. Ce matériau est, la plupart du temps, fait à base de polystyrène expansé ou recyclé. Ce qui rend cet isolant particulièrement léger, fortement isolant et performant. C’est pourquoi le mortier isolant est le choix idéal pour isoler le sol.

Ce produit assure aussi l’isolation thermique et acoustique de votre sol. En effet, l’isolation thermique est assurée par la capacité du mortier isolant à retenir la température intérieure. Quant à l’isolation phonique, elle est assurée par sa capacité à réduire les bruits de choc tout en bloquant le bruit extérieur. De plus, le mortier isolant fait office de couche d’égalisation, c’est-à-dire qu’il permet un remplissage parfait de toutes les irrégularités au niveau du sol.

En outre, le mortier isolant au sol se pose en une seule fois et ne présente aucune interruption. Ce qui permet d’éliminer de manière efficace les ponts thermiques. Sans parler du fait que c’est un matériau écologique. Il est fait à partir de matériaux recyclés, ce qui est un énorme avantage de cet isolant.

100 % gratuit : devis pour vos travaux d’isolation

Comment appliquer un mortier isolant ?

Le mortier isolant léger existe en modèle prêt à l’emploi, facile à mettre en œuvre.

1- Préparation du support

Le mortier isolant léger prêt à l’emploi s’adapte à n’importe quel type de revêtement de sol ou de support. Mais avant l’application de cet isolant, vous devez avant tout préparer le support. Cette étape consiste à nettoyer le sol en le débarrassant des dépôts, déchets éventuels et pellicules de plâtre. D’autres matériaux issus des travaux de différents corps d’état peuvent aussi s’y déposer. L’épaisseur minimum à appliquer est de 5 cm, comprenant tous les éléments noyés dans le mortier comme les tuyaux, les gaines, etc.

2- Mise en œuvre du mortier isolant

Commencez par bien malaxer le produit de manière à ce qu’il soit homogène et de couleur grise. Ensuite, procédez par étapes :

  • Appliquer le mortier au moyen d’un outil adapté comme un râteau, une pelle, etc.
  • Bien étaler le mortier isolant sur la chape.
  • Tirer à la règle et vérifier l’épaisseur mise en œuvre.
  • Pour obtenir une surface bien lisse et soignée, utilisez une lisseuse.
  • Ne pas talocher le mortier isolant.

Il est à noter que le mortier doit être utilisé au plus tard 30 minutes après le malaxage.

3- Pose de revêtement de sol

La finition de la surface dépend du revêtement final. Ainsi, le mortier isolant peut recevoir tous les types de revêtements. Pour coller un carrelage, vous pouvez utiliser un mortier colle C2, C2-S1 ou C2-S2 et réalisez le jointement avec des joints souples. En fonction de l’usage de la pièce et du type de revêtement, il est conseillé de se référer aux NF DTU correspondants ainsi qu’aux prescriptions des fabricants.

Comparez plusieurs devis pour vos travaux d’isolation

Prix de mortier isolant au sol

Le tableau ci-dessous vous montre un exemple de prix de mortier isolant pour chape selon le type :

Type de mortier isolant Prix au m²
Mortier Argex Entre 15 et 35 euros
Mortier isolant de billes en polystyrène Entre 15 euros et 40 euros
Mortier PUR Entre 15 euros et 40 euros
Mortier isolant en béton cellulaire À partir de 15 euros

Le prix d’un mortier isolant varie en fonction de l’épaisseur et du type de granulats d’isolant utilisé. Pour être sûr d’avoir un prix juste, il est conseillé de demander des devis auprès de plusieurs professionnels. Ainsi, vous pouvez comparer les prix au m², mais aussi les méthodes, les délais et autres.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *