Avec leur allure majestueuse, les poutres apparentes donnent du cachet à votre intérieur. Elles y apportent une ambiance rustique et chaleureuse. Si vous voulez refaire l’isolation du plafond des combles aménagés, il est possible de faire apparaître une partie de la charpente traditionnelle. Mais dans quel cas l’isolation d’un plafond entre les poutres apparentes est-elle réalisable ? Quelles sont les méthodes à privilégier pour ces travaux ? Quel est le coût d’une isolation entre les poutres apparentes ? Voici nos conseils.

Vos devis gratuits d’isolation de plafond

Isolation d’un plafond entre les poutres apparentes : dans quels cas ?

Selon l’ADEME, près de 30 % de la perte de chaleur d’une maison provient du plafond. Pourtant, cette situation est une véritable source d’inconfort. L’isolation est l’ultime recours pour traiter tous les ponts thermiques. Pour cela :

  • Les poutres de l’ossature en bois peuvent être visibles si elles ont une épaisseur minimale de 5 cm. En effet, le respect de cette dimension est impératif afin d’atteindre une résistance thermique plus élevée. Selon les normes en vigueur, ce paramètre doit être au minimum R=8m2.K/W.
  • Elles seront apparentes en affleurement au cas où leur épaisseur serait de 2 cm.

Pour une isolation par l’intérieur, sachez qu’il est également indispensable de prévoir une lame d’air sous la toiture afin de favoriser l’évacuation de l’humidité. Vous pouvez passer outre cette étape si votre maison dispose d’un écran sous toiture de type HPV (Haute Perméabilité à la vapeur d’eau).

Demandez gratuitement vos devis d’isolation de plafond

Comment réaliser l’isolation entre les poutres apparentes par l’intérieur ?

La technique d’isolation entre les poutres apparentes peut varier selon la configuration de la toiture. Ci-après les étapes à suivre pour réduire la déperdition énergétique de la toiture par l’intérieur.

Vérifier l’état de la toiture

L’isolation entre les poutres apparentes ne s’improvise pas. Ainsi, avant d’entamer les travaux, il est primordial d’examiner l’état de la sous-toiture :

  • Apprenez à reconnaître les signes apparents de la détérioration de la charpente (les trous et les sciures sur l’ossature en bois).
  • Détectez la présence d’insectes.
  • Inspectez les problèmes d’étanchéité de la toiture.

Si votre toiture est en mauvais état, prenez le temps d’effectuer des travaux de rénovation avant de vous lancer dans la pose d’isolants. Pour prévenir l’infestation d’insectes sur une charpente, il est possible d’y appliquer des produits traitants.

Poser un isolant

Il est vivement recommandé d’opter pour l’isolation entre chevrons afin de laisser apparaître les poutres. Pour ces travaux, vous avez le choix entre deux options :

  • La pose d’un isolant en simple couche entre les chevrons : pour cette technique d’isolation, il est important d’installer les produits isolants de manière transversale.
  • La pose d’un isolant en bi-couche : la seconde couche sera posée entre les poutres, mais de manière perpendiculaire par rapport à la première couche.

Pour bénéficier d’une meilleure efficacité énergétique, il est préconisé d’opter pour des isolants minéraux. Dans tous les cas, orientez votre choix vers des matériaux certifiés afin de profiter d’une installation de qualité.

Réaliser des travaux de finition

Si vous souhaitez faire apparaître une partie des poutres, il est conseillé d’installer des lisses tout au long des pannes. Cet élément servira à accueillir un faux plafond, plus précisément :

  • Le bois,
  • Les lambris,
  • Les plaques de placo.

Recevez gratuitement plusieurs devis d’isolation de plafond

Isolation par Sarking : une méthode adaptée pour conserver les poutres

L’isolation par l’extérieur est une des solutions à privilégier pour préserver l’authenticité d’une maison ancienne. Dans cette partie, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette méthode d’isolation.

Quels sont les avantages d’une isolation par Sarking ?

L’isolation par l’extérieur présente toute une multitude d’avantages :

  • Elle permet avant tout de profiter d’une meilleure performance thermique.
  • En rénovation, elle est plus pratique. En effet, elle vous déleste des travaux annexes tels que la dépose des parements de finition. De plus, vous n’aurez pas besoin de refaire la décoration de votre intérieur à la fin des travaux.
  • Vous devez savoir que cette technique d’isolation convient parfaitement pour les combles ayant une hauteur de sous-plafond restreinte. Elle permet d’éviter l’empiètement de la surface habitable et vous offre la possibilité de ne pas toucher aux poutres apparentes.
  • Hormis son excellente efficacité énergétique, l’isolation par sarking est aussi idéale pour absorber les bruits extérieurs.

Isolation par Sarking : comment s’y prendre ?

Pour se conformer à la réglementation en vigueur, il est indispensable de poser un isolant d’une épaisseur entre 20 à 25 cm. Plusieurs types d’isolants peuvent être utilisés pour l’isolation par Sarking, en autres :

  • Les isolants en laine de bois sous forme de caissons,
  • Les isolants en fibre de bois rigide,
  • La mousse en polyuréthane.

Que cela soit en construction neuve ou en rénovation, sachez qu’il est indispensable de poser un frein vapeur avant l’installation des isolants. Cet élément permet de lutter efficacement contre le problème de condensation dans une maison.

Quel est le coût de l’isolation d’un plafond avec des poutres apparentes ?

Le budget à prévoir pour l’isolation d’un plafond avec des poutres apparentes va dépendre de la technique d’isolation :

  • L’isolation par l’intérieur reste la solution la moins coûteuse pour améliorer le confort thermique dans une maison. En revanche, elle est plus contraignante et n’est pas systématiquement adaptée pour faire apparaître les poutres. Pour l’isolation des combles et de la toiture, comptez entre 20 € et 80 € par mètre carré (fourniture et pose).
  • L’isolation par sarking, de son côté, représente un investissement conséquent. Pour cette technique d’isolation, le mètre carré vous coûtera à partir de 200 €. Ce budget semble élever de prime abord, mais il peut être facilement rentabilisé grâce à la performance énergétique de la maison. En effet, d’après les estimations des professionnels, une isolation par l’extérieur vous permettra de réaliser une économie allant jusqu’à 30 % sur votre facture de chauffage.

Ainsi, il est nécessaire d’étudier la configuration de la toiture avant de choisir la technique d’isolation qui vous permettra de conserver les poutres d’une maison. Pour avoir une idée du coût de vos travaux, la première étape consiste à demander un devis auprès des professionnels de votre région. Généralement, cette démarche est gratuite et sans engagement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *