Quel isolant pour un ballon d'eau chaude ?

Investir dans des travaux d’isolation de ballon d’eau chaude est nécessaire afin de limiter les gaspillages énergétiques. Quelles sont alors les méthodes d’isolation pour éviter la déperdition thermique ? Quel matériau doit-on privilégier pour l’isolation d’un ballon d’eau chaude ? Quel est le coût estimatif des travaux ? Tout est dans cet article.

Vos devis gratuits d’isolation

Quel est l’intérêt de l’isolation d’un ballon d’eau chaude ?

L’installation d’un ballon d’eau chaude est indispensable afin d’alimenter votre maison en eau chaude. Cependant, cet appareil a la réputation d’être énergivore. Généralement, la consommation annuelle d’un chauffe-eau est estimée à 800 kWh/personne. À elle seule, la production d’eau chaude représenterait près de 15 % de la facture énergétique, selon l’ADEME.

Sachez que l’isolation d’un ballon d’eau chaude est essentielle afin d’améliorer le rendement d’un ballon d’eau chaude :

  • En réduisant la déperdition thermique sur les parois de votre chauffe-eau électrique, vous ne serez pas obligé de brancher votre appareil à toute heure de la journée. En effet, la cuve du ballon d’eau chaude pourra maintenir l’eau à la bonne température grâce à l’inertie thermique.
  • Généralement, il suffit de quelques minutes pour réchauffer l’eau lorsque le ballon d’eau chaude est isolé convenablement.
  • La pose d’une couche d’isolant est également idéale pour éviter la surchauffe de votre appareil de chauffage. Cela vous permettra d’optimiser sa durée de vie.

Exigez des devis gratuits pour vos travaux d’isolation

Isolation d’un ballon d’eau chaude : quelles méthodes ?

L’acquisition d’un nouveau ballon d’eau chaude représente un budget conséquent. La réalisation des travaux d’isolation est ainsi une meilleure alternative afin d’augmenter le rendement de votre appareil de chauffage.

L’isolation de la cuve du ballon d’eau chaude

Un ballon d’eau chaude dispose d’un système d’isolation interne. Mais la mousse isolante peut présenter quelques défaillances au fil du temps.

Pour isoler une cuve de ballon d’eau chaude, il suffit d’installer une couche mince d’isolant sur le cumulus de l’appareil. Vous pouvez aussi envelopper les conduits d’eau afin d’optimiser l’étanchéité de l’appareil.

Attention ! Il est primordial de ne pas couvrir le fonds de la cuve afin de garantir le bon fonctionnement de votre chauffe-eau électrique.

La pose d’une housse isolante pour ballon d’eau chaude

La pose d’un isolant nécessite généralement une série de prises de mesure. Pour alléger vos tâches, il est aujourd’hui possible d’opter pour un isolant préfabriqué. Pour que cet élément s’adapte à la forme de la cuve de ballon chaude, il ne vous reste qu’à faire quelques travaux d’ajustement.

En réduisant la perte calorifique, cette housse isolante permet de faire des économies sur votre facture d’électricité. Elle réduit aussi la formation de tartre, ce qui attardera l’usure de l’appareil.

L’installation d’un placard

Lorsque la pièce est mal isolée, il est important de renforcer l’isolation de la cuve de ballon chaude. Pour cela, il est possible d’installer votre appareil dans un placard.

Ainsi, au lieu de poser directement les couches isolantes sur la partie extérieure de la cuve, vous pouvez traiter l’infiltration d’air sur le compartiment du mobilier. Cette option est plus esthétique par rapport aux autres méthodes d’isolation de ballon d’eau chaude.

100 % gratuit : devis pour vos travaux d’isolation

Quel matériau pour l’isolation d’un ballon d’eau chaude ?

Le choix de l’isolant est un point qui vous permettra de profiter d’une meilleure efficacité énergétique. Pour traiter les ponts thermiques des parois d’un ballon d’eau chaude, voici les différentes options qui s’offrent à vous.

Les laines minérales

Si vous optez pour les laines minérales pour l’isolation d’un ballon d’eau chaude, vous avez le choix entre deux matériaux :

  • La laine de verre : elle est réputée pour son meilleur rapport qualité/prix. De plus, elle a l’avantage d’être plus facile à installer et ne présente pas de risques majeurs pour la santé.
  • La laine de roche : elle est plus légère. Sa mise en œuvre est également simple à réaliser.

L’ouate de cellulose

Si vous êtes adeptes des produits biosourcés, l’ouate de cellulose peut vous convenir pour envelopper la cuve de votre ballon d’eau chaude. Fabriquée à partir des coupures de journaux, elle est recyclable. De plus, ce matériau se distingue par sa propriété ignifuge.

Se présentant sous forme de fibres légères, l’ouate de cellulose est idéale pour supprimer les ponts thermiques sur les parois de la cuve de ballon d’eau chaude ainsi que la tuyauterie de l’appareil de chauffage.

Les panneaux isolants sous vide

Le polyuréthane est un matériau à privilégier pour concevoir des panneaux isolants sous vide. Avec une conductivité thermique de 0,0035 W/m.k, il offre une performance optimale.

À titre indicatif, il faudra 2 cm de panneaux isolants sous vide contre 9 cm pour les laines minérales afin d’obtenir une même efficacité énergétique.

Lorsque ce matériau est posé sur la cuve d’un ballon d’eau chaude, il permet de réduire jusqu’à 50 % la déperdition de chaleur.

Devis gratuit et sans engagement pour vos travaux d’isolation

Le coût de l’isolation d’un ballon d’eau chaude

Le budget à prévoir pour les travaux d’isolation d’un ballon d’eau chaude dépend entièrement de l’option que vous choisissez. Retrouvez les détails ci-après.

Le prix des produits isolants

Le coût de l’isolant est un des postes de dépenses importants si vous prévoyez d’améliorer l’étanchéité de votre chauffe-eau électrique :

  • La pose d’un rouleau isolant (kit d’isolation) est une solution plus économique. De plus, elle est plus simple à réaliser. Un rouleau thermo-réflecteur vous coûtera entre 50 € et 75 € en moyenne.
  • Si vous optez pour la pose d’isolants, le prix de la laine minérale oscille entre 15 € et 20 € par mètre carré.

Le coût de remplacement d’un ballon d’eau chaude

Si votre chauffe-eau est en mauvais état, son remplacement s’avère judicieux afin de réduire votre facture d’électricité.

Pour une famille de 4 personnes, par exemple, misez sur un ballon d’eau chaude d’une capacité de 200 litres en moyenne. De cette manière, une seule chauffe par jour suffira pour assurer l’alimentation d’eau chaude.

Par ailleurs, selon la gamme de produits que vous choisissez, un chauffe-eau à accumulation se négocie entre 150 € à plus de 1 000 €. Les différences de ces modèles reposent principalement sur leur puissance, le temps de chauffe et le design. Prévoyez également un budget supplémentaire entre 350 € et 700 € pour la pose de l’appareil.

La pose d’isolant est incontestablement l’option la plus abordable pour lutter contre la déperdition thermique de votre ballon d’eau chaude. Remplissez le formulaire qui se trouve en bas de page pour vous renseigner sur le coût de ces travaux.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *