Isolation et économies de gaz

Comment réduire sa consommation de gaz grâce à l’isolation ? 

Votre facture de gaz ne cesse d’augmenter ? Vous ne savez plus comment réduire votre consommation de gaz ? Rester moins longtemps sous l’eau chaude, dépoussiérer les radiateurs, baisser la température de quelques degrés… Vous avez pourtant tout essayé ! Mais avez-vous pensé à l’isolation ? Et oui, avec une maison mal isolée, vous pouvez compter jusqu’à 25 % de perte de chaleur par les murs. Pour vous aider à alléger vos factures sans perdre en confort, voici tout ce que vous devez savoir sur l’isolation. 

Avoir une bonne isolation, à quoi ça sert ? 

Avant tout, sachez qu’il est indispensable de bien isoler votre logement pour réduire vos factures d’énergie. Si l’isolation n’est pas suffisante ou trop ancienne, votre habitation va laisser la chaleur s’échapper facilement. Saviez-vous que vous perdez jusqu’à 30 % de chaleur par le toit, 25 % par les murs et 15 % par les fenêtres ? En prenant aussi en compte les sols et les différentes évacuations d’air de la maison, les déperditions de chaleur atteignent des records ! Une bonne isolation permet donc de limiter les échanges de températures entre l’intérieur et l’extérieur, tout en favorisant une bonne circulation de l’air. Que ce soit en hiver ou en été, vous gagnerez toujours en confort et vous pourrez enfin faire des économies de chauffage.

Quels types d’isolation choisir pour réduire sa consommation de gaz ?

Il existe différentes manières de réduire sa consommation de gaz, une des plus efficace reste l’isolation thermique. Cependant, il existe différents types d’isolation qui vous permettent de réaliser des économies de gaz plus ou moins importantes.

L’isolation de la toiture : le premier réflexe à avoir 

Dans votre maison, qu’elle soit ancienne ou neuve, les combles et la toiture sont les espaces les plus énergivores. Lorsque ces parties sont bien isolées, il est beaucoup plus facile de conserver la chaleur produite par votre chauffage au gaz. Si votre toiture est correctement isolée, l’isolant fera office de protection entre l’air extérieur et intérieur

Pour réduire votre facture de gaz, il est donc important de considérer les avantages des travaux d’isolation. Ces économies sont d’autant plus intéressantes si vous êtes raccordé au propane, qui a un coût plus élevé que le gaz de ville. Enfin, pendant les travaux d’isolation, ne négligez pas les conduites d’aération de votre logement. Des pertes de chaleur sont aussi constatées par les bouches d’aération qui renouvellent l’air de l’habitation. Ne vous en faites pas, le but n’est pas de rendre votre maison totalement hermétique ! Le plus important, c’est d’optimiser tous vos espaces pour réduire votre consommation de gaz

L’isolation thermique par l’extérieur

Le but de cette isolation ? Recouvrir les murs extérieurs de votre logement avec deux couches d’isolants thermiques. Il ne s’agit pas simplement d’une isolation, mais aussi d’un ravalement de façade puisque la dernière couche aura un effet esthétique. Cette méthode est l’une des plus préconisées par l’ADEME (Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie), notamment pour les maisons anciennes. En effet, elle permet de conserver l’inertie des murs tout en les protégeant des variations climatiques. L’isolation thermique par l’extérieur est l’une des plus coûteuses et implique de nombreux travaux. Pour autant, elle aide à réduire significativement la consommation de gaz et de chauffage. Elle est donc rapidement rentabilisée ! Si vous êtes propriétaire d’une copropriété, vous ne pourrez pas réaliser ces travaux sans l’accord préalable de l’ensemble de la copropriété.  

L’isolation thermique par l’intérieur 

Beaucoup plus répandue, ce type d’isolation consiste simplement à poser une couche d’isolant sur les murs intérieurs de votre logement. De nombreuses techniques existent : contre-cloison, collage d’un isolant avec des panneaux rigides ou semi-rigides, plaque de plâtre, coffrage avec de l’isolant en vrac, etc. Bien qu’elle paraisse assez simple, l’isolation des murs intérieurs nécessite souvent l’intervention d’un professionnel. Elle sera ainsi de meilleure qualité, et vous pourrez profiter de tous ses avantages : 

  • Un très bon rapport qualité/prix ; 
  • Aucune déclaration de travaux à faire et pas de modification de l’aspect extérieur du logement ;
  • Prévient les problèmes d’humidité ;
  • Garantit l’isolation phonique des murs intérieurs ; 
  • Diminue votre consommation de chauffage et de gaz. 

Le seul défaut de cette isolation, c’est la perte d’espace causée par la pose d’un revêtement d’une quinzaine de centimètres minimum. 

Réduire votre consommation de gaz avec l’isolation : les différents matériaux à utiliser 

Réduire la consommation de gaz

Pour améliorer la résistance thermique de votre logement et diminuer vos dépenses de chauffage, choisir des matériaux de qualité est primordial. Parmi les plus répandus, vous trouverez de la laine de verre, de la laine de roche ou de bois pour l’isolation des murs intérieurs. Si vous recherchez des isolants de qualités et écologiques, vous pouvez vous diriger vers la ouate de cellulose ou les fibres végétales, qui sont de bons isolants thermiques. Toutefois, ils sont plus chers que la laine de verre, mais vous gagnerez certainement en confort !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *