Budget pour l'isolation du plancher bas d'un vide sanitaire

L’isolation du plancher bas est fortement recommandée pour limiter des déperditions de chaleur dans cette zone. L’isolation du plancher bas sur vide sanitaire permet d’améliorer le confort thermique de votre maison et de réduire votre facture d’énergie. Le prix d’isolation de plancher bas peut grandement varier. Ce type de travaux fait bénéficier de différentes aides comme l’isolation de plancher bas à 1 euro.

Comparez gratuitement des devis pour vos travaux d’isolation

Comment isoler le plancher bas d’un vide sanitaire ?

Il existe deux techniques d’isolation du plancher bas d’un vide sanitaire, soit par le bas, c’est-à-dire par le sous-sol de l’habitation, soit par le haut. En effet, il est possible d’isoler les planchers bas par le sous-sol si le sol de votre rez-de-chaussée se trouve au-dessus d’un vide sanitaire accessible. Ce dernier est l’espace situé entre le sol et le premier plancher du bâtiment. Là où les réseaux de canalisation passent. Cette technique consiste à poser l’isolant sur la face intérieure du plancher. Le coût va dépendre du type d’isolant que vous allez utiliser.

En outre, l’isolation par le haut est plus envahissante par rapport à l’isolation par le bas. Cette méthode vous donne l’occasion de rénover votre plancher ou de mettre en place un plancher chauffant. Le matériau est posé sous forme de panneaux rigides sous le plancher. Il est indispensable de couler une chape par-dessus pour faire office de base au nouveau revêtement. Pour une isolation performante, pensez à utiliser un isolant de 5 à 8 cm d’épaisseur.

Gratuit : devis pour vos travaux d’isolation

Les différentes aides d’isolation du plancher bas

À l’instar des travaux de rénovation visant à optimiser la performance énergétique d’un logement, les travaux d’isolation du plancher bas sont également éligibles à différentes aides.

CEE : la prime Coup de Pouce pour l’isolation du plancher bas

La prime Coup de Pouce est financée grâce aux certificats d’économies d’énergie ou CEE. La prime ne vient pas directement de l’État, mais des entreprises signataires de la charte Coup de Pouce Isolation. Cette prime est toutefois soumise à des plafonds de ressources. En effet, le montant de la prime dépend de vos revenus. La prime Coup de Pouce permet d’isoler votre plancher bas à 1 euro seulement, mais ce programme a pris fin en 30 juin 2021.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Depuis janvier 2022, le dispositif Habiter Mieux Sérénité de l’Anah est devenu MaPrimeRénov’ Sérénité. L’objectif reste le même, c’est-à-dire améliorer les performances énergétiques des logements. Cette subvention concerne tous les travaux de rénovation énergétique, y compris l’isolation du plancher bas d’un vide sanitaire. Celle-ci n’est versée qu’une fois les travaux achevés avec une facture comme justificative. Ce programme est également soumis à certaines conditions d’éligibilité.

L’Eco-prêt à taux 0

L’isolation du plancher bas d’un vide sanitaire peut aussi bénéficier de l’Eco-prêt à taux 0 pour les travaux. Ce dispositif finance une seule opération de travaux de rénovation énergétique à une échelle de 15 000 euros. Puis, le montant est plafonné à 25 000 euros pour financer deux lots de travaux. Par exemple, l’isolation du plancher bas et la pose d’un plancher chauffant. Pour être éligible à ce programme, vous devez respecter quelques conditions.

Obtenez plusieurs devis pour vos travaux d’isolation

Prix d’isolation du plancher bas d’un vide sanitaire

Le tableau ci-dessous vous montre un exemple du prix d’isolation du plancher bas d’un vide sanitaire en fonction du matériau utilisé :

Type d’isolant Prix au m²
Laine minérale (verre ou roche) De 3 à 10 euros
Fibre ou laine de bois, chanvre, lin À partir de 20 euros
Verre cellulaire  De 10 à 50 euros
Laine de mouton, coton, plume de canard, ouate de cellulose De 15 à 20 euros
Polystyrène expansé ou extrudé De 10 à 20 euros
Polyuréthane À partir de 40 euros
Travaux d’isolation Environ 50 euros

Le prix d’isolation du plancher bas constitue un important investissement, qui peut s’avérer lourd pour certains ménages. Le prix de ce type de travaux peut varier en fonction de la surface à isoler, de l’isolant choisi, de la technique d’isolation adoptée et de la complexité des travaux.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *