laine de verre

La laine de verre est sans doute l’isolant le plus utilisé dans la construction de maison. Elle est très abordable tout en conférant un confort optimal. L’épaisseur de la laine de verre influe néanmoins sur ses qualités isolantes. D’une épaisseur minimale de 60 mm, la laine de verre peut être posée au mur ou au niveau des combles d’un toit. Son épaisseur varie en fonction des besoins et des objectifs de pose. Alors, comment calculer la bonne épaisseur ?

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Quelle épaisseur de laine de verre ?

Plus vous posez d’épaisseur de laine de verre, et plus votre isolation thermique sera efficace. Naturellement, une plus grosse épaisseur de laine de verre sous-entend également un prix d’isolation plus élevé, et un plus grand espace perdu (notamment dans le cas de l’isolation d’une cloison ou de combles aménagés).

Il convient dès lors de trouver le meilleur ratio entre prix de l’isolation au m², et épaisseur de la laine de verre. Selon les chantiers, on peut poser entre 50 et 400 mm de laine de verre. Bien entendu, le choix d’une épaisseur de laine de verre dépend de vos exigences, de votre budget… et aussi de l’espace nécessaire pour votre isolation !

Avant d’étudier plus en détail le calcul de l’épaisseur de laine de verre, le tableau ci-dessous vous présente l’épaisseur de laine de verre à choisir en fonction de la zone à isoler :

Type de pièce Résistance thermique conseillée Épaisseur de laine de verre recommandée
Mur en contact avec une pièce non chauffée 2  m²K/W 60 à 70 mm
Plancher bas, sur extérieur ou local non chauffé 2,1 à 2,7  m²K/W 75 à 100 mm
Mur en contact avec l’extérieur 2,2 à 2,9 m²K/W 80 à 100 mm
Rampants de toitures (pente supérieure à 60°) 2,2 à 2,9 m²K/W 80 à 100 mm
Toiture plate 3,3  m²K/W 120 à 140 mm
Rampants de toiture (pente inférieure à 60°) 4 à 4,4  m²K/W 150 à 160 mm
Plancher de combles perdus 4,8  m²K/W 160 à 200 mm

À savoir : vérifiez toujours les recommandations de votre fabricant de laine de verre. Selon le produit (laine de verre en rouleau, panneau de laine de verre, laine de verre en vrac, etc.), l’efficacité de telle ou telle épaisseur de laine de verre pourra varier.

Calcul de l’épaisseur de la laine de verre

Pour calculer les performances thermiques d’un isolant en général, il faut tenir compte de la résistance thermique souhaitée (R) et de la conductivité thermique de l’isolant installé (λ). Le calcul de l’épaisseur de laine de verre à poser n’échappe par à cette règle.

Pour savoir quelle épaisseur de laine de verre poser, il faut réaliser le calcul suivant :

E = R x λ

  • E : Épaisseur (en m)
  • R : Résistance thermique en (m2/K/W)
  • λ : Conductivité thermique en (W/m. K)
  • Conductivité thermique et épaisseur de la laine de verre

La conductivité thermique (λ) caractérise le pouvoir isolant d’un matériau, c’est-à-dire sa capacité à laisser passer la chaleur.

Elle s’exprime en Watt par mètre Kelvin. Un isolant en laine de verre sera d’autant plus efficace si la valeur λ est faible. Vous devez donc vous intéresser à la conductivité thermique du produit avant d’acheter un rouleau ou un panneau de laine de verre.

Il faut savoir que la conductivité thermique de la laines de verre varie généralement de 0,030 à 0,045 W/m.K. La laine de verre n’est pas forcément l’isolant le plus efficace, ce pourquoi il est parfois conseillé de la poser avec une épaisseur généreuse.

Exemple de calcul d’épaisseur de laine de verre

Si votre fabricant de laine de verre ne vous suggère pas une épaisseur à poser, voici un exemple de calcul de l’épaisseur de la laine de verre.

Imaginons que vous achetez de la laine de verre dont la conductivité thermique λ est de 0,032 W/m.K, et que vous souhaitez obtenir une résistance thermique de 2,5 m2/K/W pour isoler un mur.

En utilisant la formule précédente :

  • E = R x λ
  • E = 0,032 * 2,5
  • E = 0,08 mètre.

Vous avez ainsi besoin de 0,08 mètre d’épaisseur de laine de verre, soit 8 centimètres (80 mm) d’épaisseur de laine de verre.

Dans ce cas de figure, vous savez qu’une épaisseur de 80 mm est nécessaire pour isoler votre mur. Si vous avez davantage d’espace, ajouter une épaisseur plus large permettra d’obtenir une résistance thermique plus élevée. Si vous n’avez pas suffisamment d’espace, il faudrait trouver un isolant thermique dont la conductivité est plus faible.

À savoir : le tableau situé plus haut sur cette page vous livre les résistances thermiques conseillées pour les différentes zones de la maison à isoler.

Epaisseur de laine de verre pour un mur

Pose d’une fine épaisseur de laine de verre pour isoler une cloison intérieure

Des professionnels locaux estiment gratuitement vos travaux d’isolation >>

L’épaisseur de la laine de verre idéale pour chaque application

L’isolation à la laine de verre peut être utilisée pour tout type d’application, aussi bien l’isolation de murs que de cloison ou de combles. Naturellement, l’épaisseur de laine de verre doit être adaptée au type d’isolation. Pour exemple, isoler un mur en contact avec l’extérieur ou isoler une toiture par l’intérieur nécessitent une laine de verre plus épaisse que l’isolation de cloisons ou de planches entre deux étages chauffés.

Voyons ensemble quelle est l’épaisseur de laine de verre conseillée pour chaque type d’usage :

L’épaisseur de la laine de verre pour un mur ou une cloison

Au moment d’isoler des murs, l’épaisseur de laine de verre à poser va dépendre du type de mur à isoler :

  • Pour l’isolation d’une cloison intérieure : l’isolation de mur intérieur nécessite 60 à 70 mm de laine de verre au minimum. Si possible, vous pouvez aller jusqu’à 100 mm de laine de verre, en particulier si le mur est en contact avec une pièce non chauffée.
  • Pour l’isolation d’un mur de façade : pour isoler un mur de façade, on conseille 80 à 100 mm de laine de verre, que ce soit en isolation par l’intérieur ou par l’extérieur.

Si votre espace pour l’isolation est limité, nous vous conseillons d’adjoindre un isolant mince à votre laine de verre. Cela vous permet de poser une épaisseur d’isolant plus réduite, pour la même résistance thermique. On déconseille néanmoins d’utiliser un isolant mince seul.

L’épaisseur de la laine de verre pour des combles habitables

Au moment d’isoler des combles habitables, la question de l’épaisseur de la laine de verre se pose toujours. Il est essentiel de garantir une bonne isolation de toiture, tout en permettant d’économiser au maximum l’espace sous comble.

En règle générale, il est conseillé de poser 100 à 200 mm de laine de roche dans des combles habitables. La meilleure option est de poser une double isolation en laine de roche, en posant une première couche de panneaux de laine de verre entre les chevrons de charpente, et une seconde couche par-dessus la première.

Si l’espace sous combles est limité, nous vous conseillons vivement une isolation de toiture par l’extérieur. Mais le prix de tels travaux est nettement plus élevé.

Quelle épaisseur de laine de verre pour des combles perdus ?

Dans le cas de combles perdus, on conseille de poser 160 à 200 mm d’épaisseur de laine de roche.

Comme la laine de roche a tendance à se tasser sur le plancher des combles, il ne faut pas hésiter à placer une épaisseur importante. C’est d’autant plus conseillé qu’il n’est pas nécessaire de conserver de l’espace dans des combles perdus.

N’oubliez pas que plus votre laine de roche est épaisse, et meilleure sera l’isolation de votre toiture. Comme la chaleur va du bas vers le haut, l’isolation de la toiture est clairement l’étape la plus importante au moment d’améliorer l’isolation thermique d’une maison.

Epaisseur de laine de verre pour l'isolation de combles

Pose d’une double épaisseur de laine de verre pour l’isolation de combles habitables.

Comparez gratuitement vos devis d’isolation >>

Conseils supplémentaires pour améliorer l’isolation par laine de verre

L’épaisseur de la laine de verre n’est pas l’unique critère auquel faire attention pour profiter d’une isolation optimale. Il faut également respecter d’autres préconisations.

Au final, ce que vous devez retenir de tout ceci est que l’épaisseur de la laine de verre que vous allez choisir dépendra essentiellement de la conductivité thermique de celle-ci. Il est tout à fait possible d’obtenir la meilleure isolation avec peu d’épaisseur si la conductivité est faible.

Néanmoins, n’oubliez pas que la laine de verre nécessite souvent une épaisseur conséquente (au grand minimum 60 mm, soit 6 cm d’épaisseur). Cet isolant thermique, en contrepartie, a l’avantage d’être assez peu coûteux.