isolation par laine

L’isolation de la maison, en plus d’être une obligation légale pour optimiser la consommation énergétique, conditionne également le confort de votre maison. Elle consiste à réduire autant que possible l’interaction entre l’intérieur et l’extérieur, par les murs, le toit, mais aussi par le sol. Parmi les isolants les plus utilisés en bâtiment figure la laine minérale. Elle fait partie des premiers choix grâce à ses performances, mais aussi, et surtout pour l’excellent rapport qualité/prix qu’elle offre.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Les différentes laines minérales et leurs usages en BTP

La laine minérale est principalement utilisée pour l’isolation de la maison, thermique, mais aussi phonique. Elle s’utilise tant bien pour le sol qu’au plafond, et bien évidemment pour les murs. La laine de roche et la laine de verre sont les principales laines minérales utilisées, avec des caractéristiques propres à chacune.

La laine de verre, l’isolant le plus populaire

Cette matière est tout simplement la plus utilisée pour isoler les foyers français. Plus de 70 % des maisons individuelles utilisent la laine de verre. C’est un isolant multitâche, puisqu’il isole du froid, de la chaleur, mais aussi du bruit. Sa limite serait néanmoins l’humidité. Même si elle est certifiée contre l’humidité, les projections fréquentes finissent par avoir raison d’elle. Elle n’est donc pas l’isolant le plus indiqué pour les pièces humides, telles que salle de bain ou combles. Par contre, son prix est son plus grand avantage, puisque la laine de verre est accessible à partir de 2 ou 3 € le m2, pour les plus faibles épaisseurs.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour vos travaux d’isolation)

La laine de roche, la laine minérale la plus complète

Autre isolant minéral, la laine de roche s’obtient par mélange de roche volcanique comme le basalte, l’argile et le calcaire. À 1400 °C, la fusion donne un résultat ultra résistant, au feu comme à l’humidité. Déclinée en panneau ou en rouleau, la laine de roche peut être utilisée pour l’isolation de n’importe quelle pièce, du sol au plafond. Elle résiste parfaitement aux attaques de rongeurs, ce qui en fait l’isolant idéal. Son prix est également attractif, car il démarre à 7 ou 8 € le m2, avec une espérance de vie d’une dizaine d’années.

Des professionnels de votre région chiffrent gratuitement vos travaux d’isolation >>

L’empreinte écologique, seul défaut des laines minérales

Le processus de fabrication de ces isolants minéraux n’est pas le plus exemplaire en termes d’écologie. Contrairement aux isolants naturels, les laines minérales suivent un procédé qui nécessite une production conséquente de gaz dans l’atmosphère. Mais les laines minérales rattrapent leur empreinte écologique sur la durabilité. Les laines minérales sont également recyclables.

Les précautions utiles pour l’installation de laines minérales

Pour faire quelques économies, vous pouvez faire vous-même une grande partie des travaux d’isolation. Mais dans ce cas, il faut vous équiper convenablement. Les laines ont des propriétés irritantes. Protégez votre peau pour éviter toute réaction allergique. Portez une combinaison qui couvre votre corps entièrement. Maniez également les panneaux ou les rouleaux avec des gants. Avant d’acheter, vérifiez le label des produits, le HR++ étant la meilleure certification. Pour les rouleaux, vous pouvez utiliser un cutter pour réaliser les découpes. Pour les panneaux, un grand ciseau est souvent nécessaire.

La laine de roche et la laine de verre sont les principales laines minérales utilisées pour l’isolation des bâtiments. Mais il existe d’autres types de laine minérale, comme le verre cellulaire qui constitue également une bonne alternative pour une isolation peu couteuse avec de nombreux avantages. La laine de verre est sans doute la moins chère, mais on vous le déconseille pour des pièces humides. Investissez plutôt une bonne fois pour toutes dans la laine de roche pour ses capacités et sa durabilité, si vous avez les moyens suffisants.