Isolation naturelle lin.

Choisir une isolation naturelle vous permet d’éviter tout risque au moment d’isoler votre maison. Sans compter les bienfaits pour l’environnement et le développement durable ! Mais il est parfois difficile de trouver des isolants respectueux de l’environnement. Alors, quelles sont les solutions pour une isolation saine et qui respecte la nature ? L’isolation.fr fait le point avec vous.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Un isolant naturel : qu’est-ce que c’est ?

À une époque où l’écologie est plus que jamais à la mode (et c’est tant mieux !), on voit certains termes utilisés à tort et à travers par les fabricants et fournisseurs d’isolants.

Ainsi, certains matériaux sont qualifiés à tort d’écologiques ou de naturels, alors qu’ils ne le sont pas forcément. Il convient donc de démarrer cet article en rappelant ce que signifie l’isolation naturelle.

Un isolant naturel est un isolant conçu à partir de matériaux renouvelables et recyclables. Il se démarque des isolants chimiques le plus souvent conçus à base de pétrole ou d’autres matériaux polluants et non renouvelables.

Un isolant naturel est forcément un isolant écologique, c’est à dire respectueux de la nature. Cependant, certains isolants écologiques ne sont pas naturels, à l’instar de la ouate de cellulose.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour vos travaux d’isolation)

Les différents isolants naturels

De manière tout à fait logique, nous allons retrouver deux grandes familles d’isolants naturels, à savoir les isolants d’origine animale et les isolants d’origine végétale.

N’importe quel propriétaire soucieux de son impact écologique pourra faire le choix parmi de nombreux isolants :

Les isolants végétaux

Dans la famille des matériaux isolants d’origine végétale, nous allons retrouver :

  • La laine de chanvre : idéale pour l’isolation d’une toiture. Elle se trouve en rouleaux et en panneaux et offre une conductivité de 0,037 à 0,039 W/m.°C.
  • Le lin : issu des fibres non utilisées pour le textile, le lin dispose d’une conductivité d’environ 0,037 W/m.°C et convient à la plupart des travaux d’isolation.
  • La paille : bien que peu coûteuse, la paille reste assez peu utilisée en isolation. On la recommande avant tout en torchis ou en combinaison avec un autre isolant. Lire ici pour plus d’infos sur l’isolation à la paille.
  • Le roseau : avec une conductivité thermique de 0,056 W/m.°C, le roseau reste assez peu utilisé en isolation. Il s’agit tout de même d’une solution existante.

Les isolants animaux

On peut essentiellement trouver deux types isolants issus d’animaux :

  • La laine de mouton : elle est ignifugée et subit des traitements insecticides, qui garantissent sa longévité. Sa conductivité est située entre 0,035 et 0,045 W/m.°C. Son seul défaut ? Elle n’est pas adaptée à l’humidité.
  • Les plumes de canard : l’isolant aux plumes est composé de plumes de canard et de laine de mouton. Il offre une bonne isolation thermique et phonique, avec une conductivité thermique de 0,033 à 0,042 W/m.°C.

Des professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement votre chantier >>

Les bienfaits de l’isolation naturelle

Si vous consultez notre comparatif des différents isolants, vous réaliserez que les solutions naturelles sont généralement plus coûteuses que les autres isolants, à efficacité égale. C’est en effet un constat qu’il ne faut pas cacher, car les matériaux naturels sont plus coûteux à l’achat.

En revanche, il serait dommage de se limiter à ce constat. En effet, les matériaux d’isolation naturels ont de nombreux avantages pour vous et votre famille :

1. Une isolation saine

Contrairement à certaines solutions, les matériaux d’isolation issus de la nature sont respirants et parfaitement sains. Ils vont permettre à votre maison de respirer, et donc faire circuler l’air ambiant et éviter une sensation d’étouffement.

La plupart des isolants naturels ont un effet de régulateur d’humidité. Combinés à un bon système d’aération, ils vous offriront une maison parfaitement saine. Quand on sait que l’humidité attire à la fois les germes et les champignons, on comprend qu’il s’agit d’un vrai plus !

2. Une isolation sans danger

Tous les isolants présentés sur cette page ne sont dangereux ni pour l’environnement, ni pour vous. Si c’est un détail qui vous semble logique, ce n’est pas forcément le cas.

Certains isolants peuvent en effet dégager des vapeurs toxiques lors d’un incendie, à l’instar du polystyrène expansé. D’autres isolants seront irritants lors de la pose, comme c’est le cas de la laine de verre.

Les isolants naturels, eux, ne sont pas dangereux et ne dégagent aucune vapeur toxique. Quand on se souvient du scandale de certains matériaux isolants, comme l’amiante, on comprend qu’il s’agit d’un avantage de taille.

3. Le respect de l’environnement

Pour terminer, l’emploi de ces isolants va vous permettre de construire votre maison en parfait respect de l’environnement. En effet, les isolants naturels sont des isolants écologiques, qui sont à la fois recyclables et peu polluants à produire.

Pour exemple, la quantité d’énergie produite pour concevoir de la laine de lin est de 30 kWh/m3, contre 250 kWh/m3 pour de la laine de roche, et jusqu’à 850 kWh/m3 pour du polystyrène extrudé !

Si vous cherchez à limiter votre empreinte carbone, vous savez donc quels isolants choisir…

Continuez donc à vous renseigner sur les isolants écologiques, en examinant par exemple les spécificités de la ouate de cellulose !

Vidéo : Le chanvre , un isolant naturel