Coût de l'isolation phonique d'une chambre

Avec le brouhaha provenant de l’extérieur et le bruit émis par les appareils électroménagers, il est souvent difficile de profiter d’un moment de sérénité chez soi. Que cela soit en construction neuve ou en rénovation, l’isolation phonique permet d’insonoriser une chambre. Quel budget doit-on alors consacrer pour concrétiser un tel projet ? Dans ce guide, des experts vont vous aider à évaluer le coût de l’isolation phonique d’une chambre.

Comparez plusieurs devis d’isolation phonique

Comment estimer le prix de l’isolation phonique d’une chambre ?

En règle générale, les isolants utilisés pour insonoriser une chambre permettent de traiter les ponts thermiques dans votre maison. Au premier regard, ces travaux semblent plus avantageux, étant donné qu’ils résolvent deux problèmes majeurs. Cependant, il vaut mieux étudier tous les paramètres qui risquent d’affecter le prix de l’isolation phonique d’une chambre avant de lancer les travaux.

Le coût de l’étude acoustique d’une chambre

Avant d’entamer les travaux d’isolation phonique, il est nécessaire de détecter les causes des nuisances sonores. Pour cette étape, il est recommandé de vous adresser à un acousticien. Généralement, ce professionnel est chargé de réaliser deux missions fondamentales :

  • Un diagnostic acoustique de votre maison,
  • Une recommandation sur le matériau à utiliser pour l’isolation phonique d’une chambre.

Pour une intervention classique, le coût d’un diagnostic acoustique s’élève entre 100 € et 150 €. Pour une étude plus approfondie, la facture peut grimper jusqu’à 2 000 €.

Le prix au m² des matériaux

Si vous envisagez d’insonoriser une chambre, sachez que le coût des isolants implique un budget conséquent.

En règle générale, le prix au mètre carré des isolants phoniques oscille entre 9 € et 60 € par mètre carré. Ce qui signifie qu’à un détail près, votre budget peut être du simple au double.

Pour vous aider, voici un tableau qui résume le tarif au mètre carré des isolants :

Types d’isolants Prix au m²
Laine de verre Entre 3,5 € et 8 €
Laine de roche Entre 5 € et 10 €
L’ouate de cellulose Entre 16 € à 20 €
Liège expansé en dalles Entre 10 € et 30 €
Mousse de polyuréthane À partir de 20 €

Le tarif de la main-d’œuvre

Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour réaliser les travaux d’isolation phonique d’une chambre.

D’une manière générale, le tarif de main-d’œuvre d’un artisan est calculé en fonction de la méthode d’isolation, la complexité des travaux, le matériau à utiliser…

À titre indicatif :

  • Le coût de pose d’un isolant phonique est compris entre 30 € et 60 € pour une opération classique.
  • Les tarifs varient entre 60 € et 90 € pour insonoriser une pièce tout entière.

Vos devis gratuits d’isolation phonique

Insonoriser une chambre : techniques et coût des travaux

Tout comme la chaleur, le bruit s’infiltre dans les parois d’une maison. L’insonorisation des pièces à vivre s’avère ainsi indispensable pour mieux se protéger contre la pollution acoustique. Mais avant de vous donner un aperçu du coût des travaux, retrouvez ci-après les différentes techniques pour atténuer les bruits dans une chambre.

L’isolation phonique du plafond

Si vous habitez dans un appartement localisé au rez-de-chaussée, il n’est pas rare que les bruits de pas des voisins créent un véritable inconfort acoustique. Sachez qu’il existe plusieurs manières de lutter contre cette pollution sonore. Dans ce sens, la pose des isolants et la création d’un faux-plafond constituent une méthode fiable pour réduire les bruits d’impacts.

Plusieurs types de matériaux peuvent être utilisés pour l’isolation phonique du plafond, à savoir :

  • Les fibres végétales,
  • Les laines minérales,
  • Les isolants synthétiques.

Pour s’adapter à la configuration de votre toiture, ces isolants se présentent sous forme de plaques, de panneaux ou de matières en vrac.

En fonction du choix de l’isolant, les travaux d’isolation phonique du plafond coûtent à partir de 10 € par mètre carré.

L’isolation phonique du mur d’une chambre

L’isolation phonique murale figure parmi les travaux à prioriser dans le cas où votre appartement disposerait d’un mur mitoyen.

Les laines minérales (la laine de verre et la laine de roche) font partie des matériaux les plus répandus pour cette opération. Dans certains cas, les professionnels ont aussi recours aux isolants naturels comme l’ouate de cellulose, les fibres de bois ou le chanvre.

Cette technique d’isolation phonique est idéale pour réduire de quelques décibels les bruits qui s’infiltrent des parois murales. Par contre, elle risque d’empiéter sur la surface habitable.

En dépit de cet inconvénient, l’isolation phonique des murs est particulièrement plébiscitée. Pour cause, cette opération est plus abordable par rapport aux autres techniques. Pour un budget entre 5 € et 20 € par mètre carré, il est possible de traiter la pollution sonore dans une chambre.

L’isolation phonique du sol

Le remplacement du revêtement du sol est une méthode plus simple pour isoler une maison. Si cette technique permet d’atténuer les bruits, il faut dire qu’elle est moins efficace. En règle générale, il est indispensable de respecter quelques normes, notamment la densité et l’épaisseur des isolants pour insonoriser une chambre.

Pour éviter de déposer tout le plancher, il vaut mieux renforcer l’isolation phonique du sol lors des travaux de gros œuvre. Pour cela, vous avez le choix entre deux méthodes :

  • L’installation d’une dalle flottante,
  • La pose d’un isolant sous la dalle.

En principe, le prix de l’isolation phonique du sol revient plus cher. En moyenne, prévoyez un budget à partir de 50 € par mètre carré pour ce type de travaux.

Gratuit : devis d’isolation phonique

Quelles solutions alternatives pour insonoriser une chambre ?

Il est important de préciser que les travaux d’isolation phonique traditionnels ne sont pas les seules options pour lutter contre la pollution sonore. Découvrez ici quelques astuces simples, mais efficaces pour atténuer les bruits.

La pose de double vitrage

Qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou d’une rénovation, l’installation d’une fenêtre à double vitrage est une option intéressante pour améliorer le confort acoustique dans une chambre.

Conçu avec deux vitres séparées par une lame d’air, ce type de vitre permet de réduire jusqu’à 35 dB les nuisances sonores.

En matière de prix, le tarif de pose d’un double vitrage acoustique est plus onéreux. Comptez entre 175 € à plus de 900 € pour la fourniture et la pose de l’équipement. Vous devez savoir que cette dépense représente un investissement rentable sur le long terme. En effet, elle vous permettra de bénéficier d’un confort acoustique, tout en réalisant une économie d’énergie.

L’achat des accessoires insonorisants

Si vous avez un budget serré, vous pouvez profiter d’un confort acoustique raisonnable grâce à l’aménagement de votre intérieur. Pour cette méthode, il est par exemple possible de :

  • Poser une moquette sur le plancher : le coût moyen d’une moquette en laine (hors pose) débute à 20 € par m².
  • Installer un rideau insonorisant : prévoyez entre 15 € à 150 € pour l’achat de cet accessoire. Généralement, le prix d’un rideau acoustique varie en fonction de ses dimensions et de la qualité du tissu.

Ainsi, le prix de l’isolation phonique d’une chambre varie grandement selon différents critères. Pour vous assurer de la qualité et de la fiabilité des travaux, rien ne vaut l’intervention d’un professionnel. Sachez que la demande d’un devis auprès des professionnels est totalement gratuite.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *