isolation phonique

Si les murs ne sont pas les premiers points auxquels on pense quand on cherche à améliorer l’isolation acoustique d’une maison, il peut être utile de savoir comment les isoler. Et pour cause, l’isolation phonique d’un mur peut apporter un grand confort face à des voisins bruyants ou à une rue fréquentée. Voyons ensemble comment isoler un mur pour ne plus qu’il propage les sons.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Pourquoi isoler phoniquement un mur ?

À moins d’en avoir directement besoin, il est rare de travailler directement sur l’isolation acoustique d’un mur. Pourtant, certaines situations peuvent exiger ce genre de travaux de rénovation :

  • Si vous vivez à proximité d’une rue bruyante,
  • Si les bruits de vos voisins d’à côté se font directement entendre,
  • Si vous cherchez à aménager une salle de musique ou d’enregistrement.

Dès lors, il peut être recommandé d’améliorer l’isolation acoustique de la pièce, grâce à une couche isolante.

Notez au passage que l’isolation phonique d’une porte et de fenêtres peut aussi être une bonne solution pour limiter la propagation des bruits.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour vos travaux d’isolation phonique)

Réussir l’isolation phonique d’un mur

Pour améliorer l’isolation d’une paroi, il n’y a pas 1000 solutions : il faut poser une cloison, qui doit soit être remplie d’une couche isolante, soit d’une lame d’air.

Gardez en tête que cette méthode ne protège que des sons aériens (bruits, paroles, musique, etc.). La propagation des chocs et des impacts se fera toujours.

Des professionnels locaux chiffrent gratuitement votre isolation phonique >>

Les méthodes d’isolation d’un mur mitoyen

Pour qu’un mur mitoyen cesse de propager les bruits, vous allez devoir placer un isolant contre ce mur. Cette méthode se déroule de la manière suivante :

  1. Vous fixez une armature métallique contenant une couche d’isolant contre le mur.

  2. Une cloison en Fermacell est placée par-dessus l’isolant, et sert ainsi de paroi.

  3. Un enduit à joint est placé par-dessus les cloisons, pour bien les lier entre elles.

  4. Vous pouvez si vous le souhaitez peindre cette nouvelle cloison.

Une solution alternative, et peut-être plus efficace encore, consiste à créer une lame d’air en laissant un espace vide entre le mur et la cloison.

Cependant, cette technique nécessite que la cloison ne soit pas solidaire du plancher. Il s’agit donc d’une méthode très difficile à mettre en place pour un amateur. N’hésitez pas à demander un devis d’isolation acoustique à une entreprise professionnelle pour effectuer ce type de tâche.(Accédez à notre formulaire de demande de devis gratuits en cliquant ici!)

Malheureusement, ces deux méthodes d’isolation vont forcément réduire votre espace intérieur.

 

À savoir : si c’est votre mur de façade que vous souhaitez isoler, vous pouvez également songer à l’isolation par l’extérieur. Il s’agit de travaux coûteux, mais qui vous permettent d’isoler tout en conservant l’espace.

Quels isolants acoustiques pour mon mur ?

Il existe de multiples solutions pour garantir l’isolation acoustique d’une cloison ou d’un mur. L’essentiel est d’opter pour un matériau qui a de bonnes capacités acoustiques, et d’en placer une épaisseur suffisante.

Ainsi, il vous est possible d’isoler votre mur avec :

  • De la laine de roche,
  • De la laine de lin,
  • De la laine de verre,
  • De la Pan-terre,
  • De la ouate de cellulose,
  • De la fibre de bois,

Outre le choix de l’isolant, pensez à opter pour des plaques de plâtre isolantes. Il existe ainsi des plaques de Placo phonique. Les plaques de Fermacell sont aussi naturellement isolantes d’un point de vue acoustique.

N’hésitez pas à consulter notre liste des isolants acoustiques si vous cherchez plus d’informations sur le choix d’un isolant.

À savoir : outre les qualités d’isolation phonique de l’isolant, c’est surtout la masse de la cloison qui permet de bloquer les sons.

À savoir avant d’isoler son mur

Pour conclure, il est important de rappeler qu’une parfaite isolation acoustique ne dépend pas que d’un mur. Si vous souhaitez concevoir une pièce parfaitement isolée de manière phonique, il peut être important de vous occuper également de l’isolation du sol et des autres murs de la pièce.

Ainsi, l’isolation acoustique d’un mur mitoyen peut ne pas suffire à bloquer définitivement les bruits de vos voisins.

Si vous cherchez des infos plus générales sur l’isolation phonique d’une maison, lisez nos recommandations et découvrez les différents points à isoler pour éviter la propagation des bruits.

Vidéo : Isolation phonique d’une pièce