normes réglementation isolation.

Parfois, l’isolation d’une maison n’est pas uniquement une question de bon sens, mais aussi une question de normes ! Eh oui, il existe des normes d’isolation, régies par la réglementation thermique, et qui vont imposer des standards d’isolation aux maisons neuves ou anciennes. De ce fait, si vous souhaitez construire une maison, mieux vaut vous renseigner sur les normes d’isolation françaises. Besoin d’un coup de pouce ? L’isolation.fr vous dit tout ce qu’il y a à savoir !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Que savoir sur les normes d’isolation ?

Ces dernières années, l’enjeu des constructions écologiques et peu gourmandes en énergie n’a cessé de grandir.

Il faut dire que l’isolation d’une maison, par exemple, est un bon moyen de limiter les dépenses énergétiques superflues. Si les propriétaires apprécieront les économies d’énergie, la planète aussi en sera redevable !

Pour s’assurer que les propriétaires soient poussés à faire construire de manière éco-responsable, le gouvernement a mis certaines normes d’isolation en place. Ces dernières ont pour but de mettre en valeur les travaux d’isolation, et d’inciter à une isolation de qualité pour chaque maison neuve.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour la réalisation de vos travaux d’isolation)

Examinons ensemble les différentes normes d’isolation en France :

La réglementation thermique 2012 (logements neufs)

La Réglementation Thermique 2012, ou RT 2012, est une norme appliquée dès 2013, après le Grenelle de l’Environnement. Son but est de réduire la production des gaz à effet de serre, notamment par une meilleure efficacité énergétique des bâtiments.

Les objectifs de la RT 2012

Les normes d’isolation de la réglementation thermique 2012 vont viser à atteindre trois objectifs différents, détaillés ici :

  • Une consommation énergétique égale ou inférieure à 50 kWh/m²/an : le logement doit consommer le moins d’énergie possible, de manière à limiter les émissions de gaz à effet de serre.
  • Une température intérieure de confort limitée : la référence Ticréf indique une température de référence à ne pas dépasser durant l’été, preuve d’une isolation de qualité.
  • Un besoin bioclimatique : le B Biomax est un indice qui note un bâtiment pour sa capacité à réduire ses besoins d’énergie de chauffage, d’éclairage ou de climatisation. Il sera notamment indiqué par la qualité de l’isolation et des éclairages naturels.

Le but est donc d’obtenir des logements basse consommation.

Des professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement votre chantier

Réglementation thermique 2012 : les obligations du constructeur

Du point de vue du constructeur, la RT 2012 va signifier qu’il devra mettre en place une série de moyens pour atteindre les résultats fixés par la réglementation. Cela va passer par les exigences suivantes :

  • Prendre en compte l’isolation du bâtiment dès sa conception
  • Limiter les ponts thermiques
  • Intégrer des énergies renouvelables à la construction
  • Atteindre une perméabilité à l’air de 0,6 m3/(h.m²) en maison individuelle et de 1 m3/(h.m²) en logement collectif
  • Inclure des baies vitrées sur au moins un sixième de la surface habitable

La résistance thermique devra être supérieure ou égale à 8 m2.K/W pour l’isolation des combles, à 4 m2.K/W pour l’isolation des murs et à 2 m2.K/W pour l’isolation des sols.

Pour qui s’applique la réglementation thermique 2012 ?

Il faut noter que la RT 2012 s’applique essentiellement aux logements neufs, qu’ils soient individuels ou collectifs. Les maisons anciennes n’ont jamais été concernées par ces exigences.

Deux attestations de conformité à la RT 2012 seront livrées, la première sera intégrée au permis de construire du bâtiment, et la seconde sera délivrée après que la conformité du logement soit vérifiée. Ces deux attestations doivent être délivrées par des spécialistes agréés.

La Réglementation Thermique 2007 (logement existant)

Tous les logements construits avant 2013 ne seront pas concernés par la RT 2012, mais par une réglementation plus ancienne : la RT 2007. On parle aussi de RT Existant, car elle désigne tous les logements existants avant la réglementation thermique 2012.

La RT 2007 va donc être prise en compte pour l’isolation d’une maison ancienne et lors des travaux de rénovation d’une maison.

Cette dernière comprend une série de normes d’isolation à suivre, en intégrant des exigences de performance énergétique bien définies. La RT 2007 va s’appuyer sur les performances thermiques des matériaux utilisés pour définir ses normes.

Concernant l’isolation, la RT 2007 va exiger les résultats suivants :

  • Les murs liants à l’extérieur doivent profiter d’une résistance thermique R supérieure ou égale à 2,3 m2.K/W.
  • Les parois liées à un espace non chauffé doivent profiter d’une résistance thermique R supérieure ou égale à 2 m2.K/W.
  • Les parois vitrées doivent profiter d’un coefficient de transmission thermique Uw inférieur à 2,6 W/m2.K.

C’est au moment de l’achat des matériaux (isolants, portes et fenêtres, etc.) que vous pourrez assurer le respect des normes d’isolation de cette réglementation thermique.

Le mieux est encore de confier l’isolation d’une maison ancienne à un spécialiste, qui suivra naturellement les normes d’isolation. Découvrez notre méthode pour trouver et choisir une entreprise spécialisée.