Le point sur l'isolation des rampants sous toiture

Les rampants sous toiture sont parmi les sources de déperdition thermique dans une maison. Près de 30 % de la chaleur s’y échappe, selon l’ADEME. Tout comme les combles perdus, cette zone de la toiture doit être isolée afin de réduire la consommation en chauffage. Quelles sont alors les méthodes à privilégier pour l’isolation des rampants ? Quel budget prévoir pour ces travaux de rénovation énergétique ? Cet article vous explique tout.

Vos devis gratuits d’isolation de toiture

L’isolation des rampants sous toiture par l’intérieur

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) est plus efficace pour réduire les ponts thermiques sous la toiture. Elle permet d’augmenter la température intérieure entre 3 à 6 degrés selon la technique de toiture.

L’isolation des rampants en simple couche

L’isolation des rampants en simple couche consiste à poser un isolant entre les chevrons. Pour cette méthode, les matériaux se présentent sous deux formes :

  • Les panneaux isolants rigides ou semi-rigides : de faible épaisseur, ils n’encombrent pas l’espace sous la toiture. Avec une résistance thermique comprise entre 0,1 à 1 m²/K/W, ce type d’isolant offre une excellente performance en matière d’isolation thermique et d’isolation phonique de la toiture.
  • Les rouleaux isolants : ce matériau a l’avantage d’être léger. En d’autres termes, ils ne risquent pas de surcharger votre toiture.

Pour l’isolation des rampants, il est indispensable de prévoir la pose d’un frein vapeur afin d’éviter la hausse du taux d’humidité sous la toiture.

L’isolation du sous rampant en double couche

Pour cette méthode d’isolation des rampants sous toiture, il s’agit de poser une première couche d’isolants, puis d’y installer en forme perpendiculaire une seconde couche de matériaux.

Il faut savoir que tous les isolants n’ont pas les mêmes spécificités techniques. En doublant l’épaisseur du matériau, il est possible d’atteindre la résistance thermique escomptée.

L’isolation du rampant par soufflage

Si l’espace sous toiture n’est pas habitable, il est possible d’opter pour l’isolation soufflée des rampants. Cette technique est plus facile à mettre en œuvre. De plus, son coût est plus abordable.

À la différence des autres méthodes d’isolation par l’intérieur, elle ne réduit pas la surface habitable dans votre maison. Sachez que l’isolation du rampant par soufflage permet aussi d’améliorer le confort sonore dans l’habitat.

Exigez vos devis gratuits d’isolation de toiture

L’isolation du rampant par l’extérieur

Si vous voulez préserver la surface habitable sous la toiture, il est judicieux d’opter pour l’isolation du rampant par l’extérieur. Cette méthode d’isolation est réalisable aussi bien en rénovation que dans la construction neuve.

Le principe de l’isolation des rampants par l’extérieur

Pour isoler les rampants depuis l’extérieur, les artisans posent des panneaux semi-rigides entre les chevrons. Cette technique implique généralement de lourds travaux, notamment :

  • L’enlèvement de la couverture,
  • La pose des isolants,
  • L’installation de la toiture.

Pour obtenir un résultat optimal, il est conseillé de rénover l’isolation des rampants lors de la réfection de toiture. Grâce à la méthode Sarking, une des techniques d’isolation les plus répandues, vous pourrez créer une seconde couverture. Cette surface permet de réduire l’infiltration d’air dans les combles.

Les avantages de l’isolation du sous rampant

L’isolation du sous rampant présente toute une multitude d’avantages :

  • La facilité de mise en œuvre,
  • L’adaptabilité à la configuration de la toiture,
  • L’économie en chauffage,
  • La préservation des dimensions de la hauteur du sous-plafond,
  • L’amélioration de la qualité de vie.

Je demande mes devis d’isolation de toiture

Quel matériau pour l’isolation des rampants sous toiture ?

Un large choix de matériaux permet aujourd’hui d’isoler les rampants de votre habitation. Il faut savoir que ces produits n’ont pas les mêmes spécificités techniques. Voici les différents types d’isolants que l’on peut utiliser pour améliorer la performance énergétique des rampants.

La laine minérale

Ce matériau est constitué par des fibres minérales (roches, sable ou verre) :

  • Offrant un excellent rapport qualité/prix, la laine de verre est très appréciée dans l’isolation thermique des toitures, mais aussi des murs et du plancher.
  • La laine de roche est réputée pour sa propriété inflammable. Elle améliore aussi l’isolation phonique de votre habitation. Pour répondre à tous les besoins, ce matériau est conditionné sous forme de panneaux semi-rigides ou de flocons.

La laine naturelle

La laine naturelle est fabriquée à partir des matières végétales ou animales, dont voici quelques-uns :

  • Le chanvre,
  • La fibre de bois,
  • L’ouate de cellulose,
  • La laine de mouton…

Ces isolants ont la particularité d’être écologiques et sans risques sur la santé.

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques sont généralement conditionnés sous forme de panneaux rigides. On peut citer entre autres :

Ces matériaux sont performants en matière d’isolation thermique et acoustique. En revanche, leur application en intérieur peut être dangereuse pour la santé. Ce qui fait que ces produits isolants sont idéaux pour une isolation par l’extérieur.

Gratuit et sans engagement : devis d’isolation de toiture

Le coût de l’isolation des sous rampants

Pour estimer le coût de l’isolation des sous-rampants, il est nécessaire de tenir compte des paramètres tels que :

  • Le type d’isolants à utiliser,
  • La technique d’isolation,
  • Le coût de main-d’œuvre.

Le prix des isolants

Le prix des isolants est généralement exprimé en mètre carré. La fourchette de prix des isolants est très large. Elle est comprise entre 3 € et 100 € par mètre carré.

Il faut savoir que le prix élevé ne signifie pas systématiquement une meilleure performance énergétique. Par exemple, la laine de roche et la laine de verre sont parmi les matériaux abordables alors qu’elles offrent un résultat optimal en matière d’isolation thermique et phonique.

Le coût de main-d’œuvre pour l’isolation des rampants

Le coût de l’isolation des rampants est variable. En règle générale, il dépend de la technique de mise en œuvre :

  • Pour une isolation par l’intérieur, le prix au mètre carré de l’isolation des rampants est estimé entre 30 € et 40 € en moyenne.
  • L’isolation par l’extérieur, quant à elle, se chiffre entre 50 € et 70 €.

Ainsi, l’isolation des rampants de toiture figure parmi les travaux de rénovation que l’on ne doit pas négliger. Garantissant une économie d’énergie, elle représente un investissement rentable à long terme.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *