Tout savoir sur la méthode sarking

L’isolation par sarking fait partie des diverses techniques d’isolation de toiture que l’on retrouve dans le domaine de la construction. Elle est des plus connues, mais aussi des plus efficaces. En effet, c’est la solution idéale pour isoler la toiture par une technique externe, et ce, sans avoir à empiéter sur le volume habitable. Pour en savoir plus sur le sujet, nous allons voir ce que c’est, son fonctionnement ainsi que ses principaux avantages.

Recevez des devis gratuits d’isolation

Le sarking, qu’est-ce que c’est ?

Selon plusieurs études, la toiture est la principale source de déperdition de chaleur. Et le sarking est une technique qui permet d’améliorer les performances énergétiques d’une maison en réalisant une isolation de la toiture par l’extérieur. En gros, cette méthode consiste à placer une succession de panneaux rigides sur la toiture. Elle sera composée de plusieurs couches qui seront posées directement sur la charpente et les chevriers. Le tout dans le but d’améliorer l’isolation thermique, mais aussi phonique d’une maison. Il est à noter que ces travaux sont possibles tant sur une nouvelle construction que pour des travaux de rénovation.

Des devis gratuits pour vos travaux d’isolation

Quelles sont les étapes du sarking ?

Pour que l’isolation d’une toiture par sarking soit efficace, il convient de suivre plusieurs étapes. De cette façon, les performances thermiques seront optimales.

Pose de panneaux rigides et du matériau d’isolation

En premier lieu, il convient de poser un panneau qui va servir de support pour la structure isolante. Il peut s’agir d’un panneau en bois ou en d’autres matériaux rigides. Puis la deuxième étape, qui est la plus importante, est de placer une couche d’isolant sur le support. La plupart du temps, la laine minérale, qu’elle soit de roche ou de verre, les mousses alvéolaires et les bio sources sont les matériaux isolants les plus utilisés.

Ajout de pare-vapeur et pose d’écran de sous toiture

Cette étape n’est pas obligatoire et dépend du matériau isolant utilisé. En effet, c’est un pare-vapeur qui sera placé sur le côté chauffé de l’isolant. Il a pour rôle d’empêcher les intempéries d’y pénétrer et d’éviter de dégrader prématurément votre isolation. Par contre, l’écran de sous toiture est nécessaire pour se protéger contre les rongeurs.

La pose des contrelattes, de liteaux et de couverture

La pose de contrelattes permet d’apporter un confort tant en hiver qu’en été. Ceux-ci doivent être suivis des voliges et des liteaux qui, eux, vont servir de support à la couverture. Enfin, nous en sommes à l’étape de la couverture. En effet, il vous faudra choisir un type de revêtement parmi les nombreux proposés sur le marché, à savoir des ardoises, tuiles, métaux ou autres.

Obtenez gratuitement des devis pour vos travaux d’isolation

Les avantages de la méthode sarking

Ce n’est pas pour rien que la méthode sarking est autant appréciée en matière d’isolation. En effet, elle présente un grand nombre d’avantages, à savoir une étanchéité en continu sans ponts thermiques. Vous n’avez plus à vous soucier ni de la question d’étanchéité de l’eau ni de l’air. Et puis, cette méthode permet d’isoler la charpente contre les écarts de température ainsi que l’humidité. De plus, la surface sous les combles n’est pas réduite. Et l’atout majeur en optant pour ce genre d’isolant est sa durabilité, vu que le sarking ne tasse pas. Ce qui ne change pas les performances énergétiques.

Vous savez tout sur l’isolation par sarking. À vous de voir si ses points forts peuvent répondre à vos besoins. Par ailleurs, les étapes à suivre pour sa pose ne sont pas du tout compliquées. Donc, vous pouvez l’installer par vous-même si vous avez le sens du bricolage. Sinon, faire appel à un professionnel dans le domaine reste l’alternative la plus sûre.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *