isolation phonique plancher

Il est important de réfléchir à l’isolation phonique d’un plancher quand on ne tient pas à avoir une maison trop bruyante, ou à déranger les voisins du dessous. Cependant, il est toujours difficile d’éviter la propagation des bruits, en particulier au sol. Si vous vous posez des questions sur l’isolation acoustique d’un plancher en bois, laissez-nous vous donner de plus amples informations.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Comment assurer l’isolation phonique d’un plancher en bois ?

Disposer d’un plancher en bois non isolé peut entraîner une forte propagation des sons, ce qui est courant dans les maisons anciennes.

Cela peut entraîner un certain inconfort dans la maison, voire même des conflits de voisinage. Dès lors, penser à isoler les sons de son plancher peut réduire un certain nombre de problèmes. Mais c’est loin d’être facile !

Assurer l’isolation acoustique d’un sol est toujours une étape délicate, en particulier en rénovation. Le secret est en effet d’avoir un plancher désolidarisé de la structure de la maison, pour éviter la propagation des bruits d’impact. Mais cela n’est pas si aisé que ça en a l’air !(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour vos travaux d’isolation phonique de plancher)

L’isolation phonique du sol en neuf

Il est très intéressant de réfléchir à l’isolation acoustique d’une maison avant sa construction. Et pour cause, l’isolation phonique d’un mur ou d’un sol est bien plus simple à réaliser en neuf plutôt qu’en rénovation.

Si vous vous apprêtez à faire construire, différentes solutions vous permettent de disposer d’un plancher bien isolé de manière acoustique :

  • La réalisation d’une chape flottante, désolidarisée des murs, permet de limiter la propagation des bruits d’impact.
  • La pose d’isolants phoniques sous plancher permet de limiter la propagation des bruits aériens (musique, voix, etc.).

Vous pouvez également envisager de couler la chape en béton directement sur une couche d’isolant phonique.

Penser à l’isolation en neuf vous permet de profiter de l’aspect et l’élégance d’un plancher massif, sans que la pièce du dessous ait à souffrir des bruits de pas !

Des professionnels de votre région chiffrent gratuitement vos travaux d’isolation phonique >>

L’isolation acoustique du sol en rénovation

En rénovation, il est nettement plus délicat d’assurer l’isolation acoustique d’un plancher sans entamer des travaux conséquents.

La solution la plus simple pour isoler le plancher est d’appliquer une surcouche :

  • Vous pouvez poser une couche d’isolation phonique (par exemple le liège ou les autres matériaux efficaces en isolation acoustique) pour limiter la propagation des bruits aériens.
  • Par-dessus, vous pouvez poser un revêtement de sol souple (type linoléum) pour étouffer certains bruits d’impact (notamment les bruits de pas).

Les limites sont que vous ne pourrez plus profiter de l’esthétisme de votre plancher. Pour garder un plancher, la solution peut être de poser une sous-couche isolante et désolidarisante, puis un parquet flottant. Mais cette solution reste coûteuse.

Un autre défaut est que le plancher va grimper de plusieurs centimètres, et que vous aurez peut-être l’obligation d’adapter la hauteur des portes.

À savoir : si vous être propriétaire de la pièce du dessous, une alternative peut être de poser un faux plafond dans la pièce du dessous, de manière à placer l’isolant sous le plancher. Vous allez cependant perdre en hauteur de plafond.

Vous aurez besoin de:

Isolant liege sous parquet rouleau de liège sous couche polystyrene pour sol stratifié
Sous couche en liege Rouleau de liège Sous couche sol stratifié
[button color= »danger » link= »http://tidd.ly/6e998298″ size= »default » target= »_blank » rel= »noopener » block= »false »]Voir sur Castorama[/button] [button color= »danger » link= »http://tidd.ly/d8efd526″ size= »default » target= »_blank » rel= »noopener » block= »false »]Voir sur Castorama[/button] [button color= »danger » link= »http://tidd.ly/bbbb6598″ size= »default » target= »_blank » rel= »noopener » block= »false »]Voir sur Castorama[/button]

 

L’efficacité de l’isolation acoustique d’un plancher

Les différentes techniques évoquées plus haut seront plus ou moins efficaces en fonction :

  • Des matériaux choisis,
  • De la réalisation des travaux,
  • De l’épaisseur des isolants.

En rénovation, il est indispensable de poser une sous-couche désolidarisante quand on veut s’assurer une bonne isolation acoustique. Cependant, l’idéal pour avoir un sol parfaitement isolé est de travailler en neuf.

N’hésitez pas à faire intervenir un spécialiste de l’isolation acoustique pour connaître la solution la plus efficace pour votre projet.

À savoir : si votre but premier est de limiter les bruits de pas (mais pas la musique ou les voix), envisagez la simple pose d’un revêtement de sol souple. L’efficacité phonique de cette solution est limitée, mais suffit amplement à réduire les bruits.

Isolation d’un plancher en vidéo

Vous cherchez à compléter vos connaissances sur l’isolation d’un plancher en bois ? Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter cette vidéo explicative sur les différentes étapes de réalisation d’un tel projet.

Un artisan indépendant vous y explique rapidement le principe d’isolation des sols, et vous présente la technique qu’il a choisie pour assurer l’isolation phonique de son plancher :

Demander des devis pour l’isolation acoustique du sol

Vous aurez compris que réaliser l’isolation acoustique de votre plancher nécessite certaines connaissances techniques, mais aussi beaucoup de savoir-faire.

Pour être sûr d’un résultat efficace, le mieux est de faire appel à un expert de l’isolation. N’hésitez pas à utiliser notre formulaire de demande pour recevoir gratuitement et sans engagement plusieurs devis d’isolation de plancher.

C’est une manière simple et sans risque d’estimer le coût d’isolation de vos sols, mais aussi de trouver des artisans compétents à proximité de chez vous. Pour plus d’infos sur le sujet, n’hésitez pas à consulter nos conseils sur l’isolation acoustique d’une maison.