Pose isolant mince

Ces dernières années, les isolants minces n’ont pas cessé de faire débat parmi les professionnels. Il faut dire qu’utiliser un isolant mince peut être limité s’il n’est pas couplé avec d’autres isolants. Sans compter que la pose d’un isolant mince doit répondre à certains critères et précautions. L’isolation.fr a décidé de faire le point, et de vous expliquer comment poser un isolant mince de la meilleure manière possible.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Quand utiliser un isolant mince ?

Si vous n’êtes pas certain de savoir ce qu’est un isolant mince, cliquez ici et découvrez notre article dédié à ce type d’isolant. Il vous permettra d’en savoir plus sur cet isolant et ses utilisations. Quoi qu’il en soit, notez que l’isolant mince ne va pas convenir à n’importe quel type d’isolation. En effet, une bonne isolation thermique nécessitera forcément une large épaisseur d’isolant. Dès lors, l’utilisation d’un isolant mince seul offrira une isolation très limitée. Voilà pourquoi ce produit est considéré comme un complément d’isolation par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Ainsi, préférez toujours utiliser un isolant mince en complément d’un autre type d’isolation. Un isolant mince réfléchissant sera par exemple efficace en complément avec de la laine de verre pour isoler une toiture. À défaut d’utiliser un isolant mince en complément, on pourra l’utiliser seul dans les chantiers où l’épaisseur d’isolant est limitée. L’isolant mince peut par exemple faire office d’isolant sous carrelage. Mais son effet restera malgré tout limité.


Comparatif d’isolants:

   Isolant mince multicouche 25
 Rouleau isolant mince multicouche (21) à 4€ par m2  Isolant mince multicouche (25) à 7€ par m2 
 [button color= »danger » link= »http://tidd.ly/4d5bdd85″ size= »default » target= »_blank » block= »false »]Voir sur Castorama[/button] [button color= »danger » link= »http://tidd.ly/5eb1dd1a » size= »default » target= »_blank » block= »false »]Voir sur Castorama[/button]

 

Pose d’un isolant mince : les critères à respecter

À présent que vous savez dans quelles conditions utiliser un isolant mince, il est utile de rappeler les différents critères à respecter lors de la pose. En effet, la qualité isolante d’un isolant mince dépendra directement de la qualité de sa pose. Mal posé, votre isolant aura peu ou pas d’effets.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour la réalisation de vos travaux d’isolation) Listons ensemble les différentes précautions à prendre au moment de poser un isolant mince :

1) Tendre votre isolant mince

Où que vous posiez votre isolant mince, il sera indispensable de vous assurer qu’il est parfaitement tendu. Un isolant mince tendu a en effet moins de chances de souffrir de ponts thermiques. Pour cela, il faudra couper votre isolant mince aux mesures exactes, et veillez à ce qu’il soit parfaitement fixé.

2) Fixer un isolant mince

Parlons justement de la fixation d’un isolant mince. Cette dernière doit être faite par agrafage. Pour l’isolation d’une toiture, on agrafera directement l’isolant sur la charpente, ou encore sur des tasseaux conçus à cet effet. Pour l’isolation d’un mur, on placera également des tasseaux de fixation à distance régulière.

Des professionnels de l’isolation de votre région chiffrent gratuitement votre chantier

3) Assurer l’étanchéité d’un isolant mince

Pour la pose d’un isolant mince, ne vous contentez pas d’agrafes ! Ces dernières vont permettre de fixer votre isolant, mais pas d’assurer son étanchéité. Voilà pourquoi vous allez systématiquement couvrir les jonctions à l’aide d’un adhésif en aluminium. Cela va permettre d’assurer l’étanchéité des joints. Vous utiliserez également un mastic colle pour fixer correctement votre isolant mince.

4) Assurer la présence de lames d’air

Enfin, il faut bien comprendre que l’efficacité d’un isolant mince reste quasi nulle si vous ne parvenez pas à aménager des lames d’air de part et d’autre du produit. Voilà pourquoi il est indispensable de faire en sorte que l’air ne passe pas aux alentours de votre isolant mince. L’idéal est de concevoir une lame d’air de 2 centimètres d’épaisseur autour du produit pour l’isolation d’un toit. Pour isoler un mur, on limitera cette épaisseur à 20mm environ. Cette technique est la plus difficile à maîtriser pour un amateur. Voilà pourquoi de nombreux particuliers font appel à un professionnel de l’isolation pour poser un isolant mince.

Vos devis pour isolant mince

Si l’application d’un isolant mince semble en dehors de votre portée, nous vous conseillons de faire appel à un expert. Il vous suffit de demander vos propres devis d’isolant mince sur notre site. C’est gratuit et sans engagement !(Accédez à notre formulaire de demande de devis gratuits en cliquant ici!) L’avantage de passer par un professionnel est qu’il assurera une pose parfaite de votre isolant mince. Il pourra également vous suggérer d’autres types d’isolants, pour une isolation plus efficace. N’hésitez pas à cliquer ici pour découvrir nos conseils sur le choix d’une entreprise d’isolation.

Vidéo : Pose de l’isolant mince