Isolation de combles : guide complet

Ce qu'il faut retenir sur l'isolation des combles

L’isolation des combles permet de réduire la déperdition thermique d’un logement. Le comble isolation peut vous assurer un confort optimal tout au long de l’année. Mais encore faut-il savoir comment isoler des combles. Isoler les combles passe par le bon choix des matériaux isolants. Pour savoir combien coûte l’isolation des combles au mètre carré, vous devez tenir compte de ces facteurs.

Recevez gratuitement des devis d’isolation de combles

En quoi consiste l’isolation des combles ?

Deux cas sont possibles en matière d’isolation de combles. Il y a l’isolation de combles aménageables et l’isolation des combles perdus. Si des travaux n’ont pas encore été réalisés dans vos combles aménageables, trois possibilités s’offrent à vous pour les isoler, à savoir :

  • La pose d’une isolation mince : aussi appelée isolation multicouche. Celle-ci a l’avantage de prendre peu de place et d’être facile à mettre en œuvre.
  • L’isolation des rampants de toiture : celle-ci peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur et consiste à poser un isolant entre les contre-chevrons du toit.
  • L’isolation des pignons : elle se fait de l’extérieur grâce à un bardage en PVC par exemple, ou de l’intérieur en posant de l’isolant sur les murs.

Avec ces trois solutions, vous pouvez obtenir une isolation thermique et acoustique performante pour votre maison. Dans le cas des combles perdus, la technique la plus adaptée est l’isolation par soufflage. Cette méthode consiste à souffler un isolant sur le plancher des combles perdus à l’aide d’une souffleuse ou d’une cardeuse. L’épandage est une autre technique plus longue à effectuer, mais qui ne demande pas l’usage d’une machine.

Devis gratuits et sans engagement d’isolation de combles

Les meilleurs isolants pour isoler des combles

Le choix en termes d’isolants est large pour les endroits tels que les combles.

Les isolants en laine minérale

Si vous êtes en quête d’un isolant bon marché pour isoler vos combles, la laine de verre et la laine de roche sont deux options possibles. La laine de verre, dérivée de la silice, procure une excellente isolation thermique. C’est le matériau le plus utilisé actuellement. En effet, plus de la moitié des combles sont isolés avec de la laine de verre. Quant à la laine de roche, elle est issue de basalte. En plus d’être incombustible, la laine de roche résiste très bien à l’humidité. Elle offre aussi une bonne isolation thermique et acoustique.

Les isolants en polyuréthane

Conditionné sous forme de panneaux compacts, étanches et résistants, le polyuréthane est un matériau synthétique. Il renferme un gaz à faible conductivité thermique. Ce qui lui procure des propriétés d’isolation thermique très élevées. Cet isolant possède une grande durabilité, car il est imputrescible et résistant à l’humidité. Si vous cherchez un matériau aux fortes qualités d’isolation, le PUR est ce qu’il vous faut. Par contre, il est déconseillé si vous cherchez une solution écologique.

Les isolants naturels

Aussi appelés biosourcés, les isolants naturels sont à base de matériaux renouvelables et recyclables. Matériaux écologiques, leur conception nécessite peu d’énergie par rapport aux autres isolants. Que cela soit un isolant d’origine végétale ou animale, ils contiennent de l’air au sein de leurs fibres. Ce qui leur confère une excellente isolation thermique. Comme isolant naturel, vous trouverez :

  • La laine de bois,
  • Le liège,
  • La fibre de lin,
  • La laine de chanvre,
  • La laine de mouton, etc.

Comparez plusieurs devis gratuits d’isolation de combles

Isolation de combles : les coefficients et performances thermiques requis

La performance d’un isolant est déterminée par sa résistance thermique. Caractérisée par le coefficient R, cette dernière varie selon l’épaisseur de l’isolant et sa conductivité thermique. Plus la résistance thermique du matériau est élevée, plus la performance thermique est meilleure. Par contre, plus la conductivité thermique du matériau est faible, plus il est isolant.

Dans le cadre d’une rénovation, il est recommandé d’opter pour un R supérieur ou égal à 6 m².kW/m² pour les rampants de toitures et les plafonds des combles. Et un R supérieur ou égal à 7 est préconisé pour les planchers des combles perdus. L’un comme l’autre répond parfaitement aux exigences de performance thermique pour accéder aux aides financières de l’État.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *