Isolation intérieure

En France, l’isolation par l’intérieur connaît un franc succès auprès des particuliers. Son coût est plus abordable, tout en permettant de lutter contre la perte de chaleur. Les techniques à mettre en œuvre sont variées, allant de la pose de panneaux rigides jusqu’à la projection d’isolants. Prenez le temps de lire cet article avant de concrétiser votre projet.

Demandez gratuitement vos devis une isolation à l’intérieure

L’isolation du mur intérieur

Les murs sont l’une des principales sources de déperdition thermique. À eux seuls, ils causent jusqu’à 25 % de perte de chaleur dans un logement. De ce fait, l’isolation du mur intérieur est une priorité pour améliorer la performance énergétique d’un bâtiment.

Isolation thermique des murs : quelles méthodes ?

Il existe plusieurs techniques pour isoler les murs par l’intérieur :

  • La pose de panneaux rigides sur les murs est l’une des solutions les plus adaptées pour éviter d’empiéter sur la surface habitable. Pour cette méthode, il est possible d’utiliser toute une multitude de produits isolants, comme l’ouate de cellulose, les fibres de bois ou le polyuréthane.
  • L’isolation par projection est une méthode simple à réaliser pour isoler votre logement. En plus d’améliorer l’étanchéité des murs, cette technique garantit également le confort thermique dans l’habitation.
  • L’installation d’une ossature est idéale pour masquer les petites imperfections sur les murs. Avec cette méthode d’isolation, vous pourrez poser plusieurs types d’isolants (en panneau rigide, en vrac ou en rouleaux).

Isolation du mur intérieur : quelles précautions ?

L’isolation du mur intérieur est facile à mettre en œuvre. En revanche, elle requiert un savoir-faire pointu, d’où la nécessité de faire appel à un professionnel. En effet, seul un spécialiste dispose des qualifications requises pour :

Sachez que l’isolation du mur par l’intérieur offre un meilleur rapport qualité/prix. Généralement, le prix oscille entre 50 € et 90 € par mètre carré. Le choix des isolants et la complexité des travaux sont parmi les facteurs qui font varier le coût de l’isolation thermique des murs.

L’isolation de la toiture par l’intérieur

Vous habitez dans une maison mal isolée ? À long terme, l’infiltration d’air par la toiture peut devenir inconfortable. L’amélioration du système d’isolation est une solution pérenne pour y remédier. Ces travaux sont parfois incontournables pour les constructions anciennes.

Les techniques d’isolation de la toiture par l’intérieur

L’isolation d’une toiture par l’intérieur permet de préserver l’aspect extérieur de la couverture. En règle générale, le choix de la technique d’isolation va dépendre de la forme de la toiture de votre maison :

  • Pour une toiture plate, les isolants sont posés sous la couverture. Peu performante, cette technique d’isolation n’est pas toujours recommandée. Il faut savoir que la lame d’air peut augmenter les risques d’humidité.
  • Pour une toiture inclinée, les professionnels appliquent les produits isolants entre les poutres. Pour cette intervention, ils utilisent généralement de la laine de verre. Ce matériau a l’avantage d’être facile à manipuler.

Pour ce qui est du choix des isolants, plusieurs possibilités s’offrent à vous. L’épaisseur du matériau devra s’adapter à l’emplacement disponible sous la toiture.

L’isolation des combles

L’isolation des combles représente de nombreux avantages. On cite en l’occurrence, l’économie de chauffage, l’amélioration du confort thermique dans l’habitat et l’isolation phonique.

Le choix de la technique d’isolation va dépendre de l’utilisation des combles :

  • Pour les combles aménagés, il est plus intéressant d’opter pour l’isolation des rampants. Cette solution n’affecte pas la superficie des combles. Par contre, elle réduit la hauteur sous la toiture.
  • Pour les combles perdus, les travaux d’isolation consistent à projeter des produits isolants sur le plancher.

Selon la configuration des combles, vous pourrez choisir entre une variété d’isolants : la laine de roche, la laine de chanvre, le liège expansé ou encore la ouate de cellulose.

L’isolation du plafond

L’isolation du plafond est une étape indispensable pour assurer le bien-être des occupants. En effet, elle permet de lutter contre la déperdition thermique, mais aussi d’améliorer le confort sonore dans l’habitat.

Pour ces travaux, les matériaux isolants sont variés :

  • Le polystyrène expansé figure parmi les isolants les plus utilisés. Ce matériau a l’avantage d’être à la fois léger et résistant.
  • Avec une conductivité thermique de 0,028 W/m.K, le polyuréthane se distingue par sa haute performance.
  • Pour ceux qui sont adeptes d’isolants naturels, la laine de verre est un choix intéressant. Ce matériau est abordable.

Le coût de l’isolation de la toiture par l’intérieur variera entre 15 € à 80 € par mètre carré, selon la technique d’isolation que vous choisissez et la zone à traiter.

Recevez les tarifs d’artisans pour une isolation à l’intérieure

L’isolation du sol

L’isolation du sol par l’intérieur permet de réduire jusqu’à 10 % votre facture de chauffage. Pour ce type d’intervention, vous pourrez opter pour deux types d’isolants :

  • L’isolant en panneau,
  • L’isolant en vrac.

Isolation du sol : quel isolant ?

De nombreux isolants permettent d’optimiser la performance énergétique dans une maison :

  • La laine de verre représente un excellent choix pour améliorer l’isolation thermique et phonique du sol. Vous pourrez aussi choisir les panneaux de polystyrène pour réchauffer l’intérieur des pièces à vivre. Ce matériau a l’avantage de mieux conserver la chaleur.
  • Si vous êtes à la recherche d’une solution novatrice, vous pourrez vous tourner vers la pose de béton cellulaire, de panneaux isolants ou de briques monomurs.

Les techniques d’isolation du sol

Pour isoler le sol de votre maison, deux méthodes sont disponibles :

  • L’isolation du sol par le dessous est à privilégier au cas où votre maison dispose d’un vide sanitaire. Cette technique consiste à poser une chape flottante sur le plancher.
  • L’isolation du sol par le dessus, de son côté, est vivement recommandée pour les constructions dépourvues d’espace non chauffé ou de vide sanitaire. Pour cette technique d’isolation, vous pourrez choisir l’application d’isolants en panneau ou la pose d’une chape isolante.

Pour l’isolation du sol, comptez entre 30 € et 40 € en moyenne. Quelle que soit la technique d’isolation que vous sélectionnez, le choix du revêtement du sol doit être minutieusement pensé.

Bref, l’isolation intérieure est un projet accessible. De plus, toute une variété d’aides permet aujourd’hui de réduire le coût des travaux. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour en savoir plus.